AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Naruto : Sekai Kaerizaki recrute 2 administrateurs & 2 ou 3 modérateurs.
Vous êtes intéresser ? Rendez-vous >ici<

Partagez | 
 

 Katashiro, l'origami divin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kata & Shiro
avatar♦ Messages : 2
♦ Date d'inscription : 21/11/2010
♦ Age : 26
♦ Localisation : A Mizu No Kuni

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Katashiro, l'origami divin ♥   Dim 21 Nov - 5:15

Présentation Kata & Shiro
Un passé inexistant n'empêche pas d'écrire son futur.



→ Nom & Prénoms :

Kata & Shiro Origami. Il n'est pas difficile à deviner que ce nom de famille est factice. En réalité il fut choisi par les jumeaux eux-mêmes. Mais il faut aussi savoir que leur prénoms ont aussi été décidé par leurs soins. Katashiro est un terme utilisé dans l'art de l'Origami quand ce dernier vise à représenter une divinité. C'est peut-être prétentieux de leur part mais ils ont décidé de voir les choses en grand.

→ Age :

Difficile de dire précisément, ils disent avoir 16 ans mais n'en sont pas certains.
→ Sexe :
Homme & Femme
→ Leur Passion :
L'Origami[/font]
→ Leur Phobie :
Être séparés l'un de l'autre
→ Leurs Buts :
Aider le pays, retrouver leur mémoire disparue ainsi que devenir de très grands ninjas comme les chasseurs de déserteurs par exemple..
→ Leur mental en quelques mots :
Voir plus bas.
→ Leur village :
Mizu No Kuni
→ Les perso sur votre avatar :
Je ne sais pas.


Physique de Kata & Shiro



On est ce qu'on décide d'être. Enfin il paraît, c'est ce que certains disent mais c'est un peu trop facile. Peut-être que cela s'applique au caractère mais au physique ce doit être nettement plus compliqué. Mais bon, malgré le corps que la nature nous donne, on peut arranger certaines chose, les masquer totalement ou même les mettre en avant. Un corps humain c'est ni un cadeau, ni un poison. Peut-être un test donné par les kamis afin de voir notre réaction. Il y a les défaitistes, les optimistes, les satisfaits et les jamais contents. Mais quoi que l'on nous offre, c'est à nous de faire avec et de faire preuve d'originalité lorsqu'un problème se pose en travers du chemin. Pour vous montrer que chaque personne à une façon de prendre les choses et de les assimiler, c'est la descriptions physique de jumeaux qui va être présentée.

Commençons donc par Kata, belle et jeune fille aux traits épurés. Ce qui sautera premièrement aux yeux et presque pour tout le monde c'est ça tenue souvent très légère. Il y a plusieurs explication à cela et c'est sa façon de vivre, elle a toujours été comme ça. Elle n'a que très rarement froid et ne voit donc pas l'utilité de se recouvrir d'un tas de vêtement et être gêné par la suite. Mais n'allez pas croire pour autant qu'elle néglige sa tenue vestimentaire. Elle choisi ce qu'elle porte parce qu'elle trouve ça beau avant tout puis tout le monde sait que les autres personnes font attention aux goûts des autres. Alors c'est un peu par goût à la provocation que Kata s'habille avec une nuisette noire et relativement courte. Elle arrive effectivement peu loin en dessous de ses fesses. Mais pourquoi avoir choisi le noir alors que la provocation lui aurait plutôt fait choisir le rouge? Il ne faut pas réfléchir longtemps pour trouver la solution; il ne faut pas non plus se faire aisément repérer si mission d'infiltration il y a. il n'existe pas de pire moment que d'être une cible mouvante repérable à des kilomètres. Le rouge c'est beau, certes, mais si c'est pour attirer tout les pervers malsains de Mizu No Kuni, autant s'abstenir. Mais repartons un peu sur la nuisette, ce n'est pas un de ses simple vêtement affriolant. Il a été fait par Kata en personne et les détails ne manquent pas à l'appel. En effet, à chaque bordure de cette habit, il y a en motif de dentelle, des roses plus ou moins grande. La fleur préférée de la jeune femme. À savoir que ce n'est pas un vêtement transparent mais bien opaque sauf au niveau de la dentelle et sur de multiples endroits se trouvent des perles d'un bleu clair.. Ajoutez à tout ça des bas qui remontent sensuellement jusqu'aux cuisses à environ vingt centimètres du bas de la nuisette. Bien évidemment on retrouve les même motif en forme de fleur sur ces bas. Ses chaussures elles, sont de simples sandales de ninja qui sont fermement fixées. Elles sont confortables et ont une très bonne prise au sol. Pour en finir avec les vêtements nous verrons que la jeune Kata porte des gants se prolongeant jusque non loin des épaules et vous l'aurez deviné, les mêmes motifs floral sont présents.

Après les accessoires, parlons du model ici présent. Cette jeune femme à la peau des plus claire presque blanche malgré le fait qu'elle soit souvent exposée au soleil. Ses cheveux d'un noir ténébreux et envoûtants tombent dans une cascade jusqu'au creux du dos. Elle n'a pas le moindre cheveux blancs et s'il devait y en avoir n'en serait-ce qu'un seul, celui serait arraché et détruit. Cette terrible noirceur des ses vêtements et dans ses cheveux n'ont que pour seul résultat de faire ressortir le fabuleux éclats bleu des yeux de la jumelle. Celui-ci est d'une lueur très claire, plus que celle des cieux, à tel point qu'on n'y ressent une certaine pureté. En rappel à ses pupilles, Kata s'est fait deux roses de même couleur en origami qu'elle a soigneusement attachée dans ses cheveux soyeux. Mais n'oublions pas la morphologie de cette jolie jeune femme. Sa taille est légèrement plus petite que celle de son frère mais fait un bon mètre soixante-dix. Elle n'est pas des plus maigre mais n'a pas non plus un ventre voyant. Sa poitrine est de taille moyenne, de quoi la satisfaire sans la gêner durant ses combats. Elle a un petit nez ainsi que de fines lèvres au teint rose. Dernier détail, Kata a une rose en origami tatouée sur l'épaule droite.

Maintenant nous pouvons passer au frère jumeau de Kata: Shiro. Aux premiers abords, on voit très rapidement qu'ils sont différents. Le jeune homme lui est du genre plutôt frileux comparé à sa sœur et n'hésitera donc pas à s'habiller beaucoup plus chaudement. Il n'a pas pour but de séduire une femme avec son corps de toute façon. On pourrait croire que son accoutrement est des plus lourds mais il n'en est rien. Shiro a fait en sorte de prendre des vêtement qui ne serait à la fois, ni trop lourd, ni trop froid. Il a presque tout calculé pour avoir des capacités optimisés, en prenant compte du nombre de poche, du poids qu'elles atteindraient une fois pleines. Être ralentit ne le gêne pas plus que ça dans la mesure où il court assez rarement. Il voudra donc en profiter pour essayer de montrer une certaine prestance grâce à sa tenue vestimentaire des plus rare. Lui, n'a pas peur de se faire repéré et aura opté pour des couleur comme le bleu et le blanc. Mais à l'époque où il les avait choisis, il ne voyageait que dans le pays de l'eau, là où la brume et l'eau sont présentes en grande quantité et les couleurs de ses vêtements n'étaient pas gênantes. Regardons plus en détail, il porte une chemise bien fermée avec une cravate serrée à hauteur du cou. Il porte aussi un pantalon blanc attachée par une ceinture de la même couleur. Ses chaussures assez particulières ressemblent plus à des bottines qu'à du matériel de ninja. Par-dessus tout ça, Shiro porte un grand et épais manteau blanc aux nuances bleutées. Quelque lanières tombent ici et là et un brassard avec le symbole de Kirigakure. Mais même s'il se donne une allure ''riche'', il se néglige et laisserait trainer le bas de son manteau par terre en marchant ou alors sa ceinture sera mal serrée. En revanche, sa cravate, elle, sera toujours bien mise et en toutes circonstances.

Le jeune homme mesure environ trois centimètres de plus que sa sœur et en profite pour la taquiner. Mise à part ça, ils se ressemblent sur bons nombres de points. La peau par exemple, aussi claire et pure que celle de la jeune fille. Ses cheveux sont légèrement plus clair et son beaucoup plus court. Ses yeux ont les pupilles légèrement plus sombre. Son regard est plus sérieux voire arrogant lorsqu'il a affaire avec un inconnu. Comme pour sa sœur, Shiro a aussi un tatouage sauf que celui-ci est placé sur l'épaule gauche et représente une grue toujours en origami. Lorsque les deux jumeaux s'éloignent trop l'un de l'autre, leur tatouage brûle et permet à l'autre de pouvoir se retrouver sans difficulté. À l'heure actuelle ils n'ont jamais été séparés plus de cinq heures et la douleur était éprouvante. Nul ne sait ce qu'il se passe lorsqu'il ne sont pas à proximité durant une trop longue période.

Le grand point commun de ces jumeaux est leur capacité à utiliser leur corps pour se transformer en millier de feuilles pouvant prendre diverses formes. Mais malgré qu'ils soient proche de la majorité, leur maitrise n'est pas encore parfaite, sans doute à cause de leur amnésie commune.


Caractère de Kata & Shiro

Telle une instrument doit s'accorder à la partition sur laquelle le musicien joue, l'esprit doit ne faire qu'un avec le corps pour une pleine existence. Chaque humain est confronté à toute sorte de problème au cours de sa vie, quelques un des ces soucis peuvent se retrouver dans l'histoire d'une autre personne mais chacun réagi à sa manière. Chaque choix est influencé par son passé, ses amis, ses projets aussi. Mais il arrive que l'on entre en osmose avec une autre personne à tel point que parfois on a l'impression de ne faire qu'un avec celle-ci. C'est parfois ce qu'il arrive pour des jumeaux comme en sont l'exemple concret Kata & Shiro. Il n'est pas rare de voir l'un des deux commencer une phrase et que l'autre la finisse. Plus impressionnant parfois, sans même se parler il vont faire des tâches respectives n'ayant à prime abord rien en commun mais qui au final se complètent pour un objectif commun. Ils peuvent ainsi prendre avantage sur l'ennemi assez facilement. Beaucoup pensent qu'il y a derrière tout ça une sorte de télépathie mais il n'en est rien. Cette capacité mentale n'est pas dans leur corde, la seule chose qu'ils peuvent manipuler c'est le papier.

Mais alors, être jumeaux signifie être la même personne? Non; bien sûr. Chacun d'eux auront quelques rares différences malgré leur fraternité à toute épreuve. Kata aura plutôt tendance à provoquer le moindre individu qu'elle voudra persécuter. Elle ne les fera pas souffrir mais s'amusera quelques minutes quand même. À l'opposé, Shiro sera plus distant avec les inconnus. À l'instar du physique, leur caractère est très proche sur bon nombre de point mais sur ce que l'on voit au premier coup d'oeil est différent. Mais n'allez pas pour autant penser que Kata est un aimant à ennui et que Shiro s'occupe de tout remettre en ordre. Parfois il arrive que ce soit le frère qui provoque quelqu'un mais il ne le fait rarement seul. Il préfère s'amuser avec sa soeur à jouer de mauvais tours.

Comme il est rare que l'un d'eux rencontre un individu sans que le jumeau ou la jumelle soit là, ils ont adoptés une manière de tester les gens. Ils vont prendre des attitudes différentes pour voir la réaction du dit individu. Souvent perturbant d'être confronté à cette situation, s'il s'agît d'un ennemi il est vite trahi. Surtout que Shiro sait exactement ce que va faire ou dire Kata, ou inversement, ça leur facilite les choses. Mais même s'ils ne font pas facilement confiance, ils arrivent à avoir une bonne entente avec autrui en général. Il est rare qu'ils se sentent mal au sein d'une team. Les jumeaux seront plus du genre a essayer d'amuser la galerie. Ce qui leur fait parfois froid dans le dos tellement il ne comprennent pas cette sensation, c'est la mélancolie qui leur vient les jours de pluie.

S'amuser c'est bien mais il faut savoir être sérieux. Dès qu'une mission l'exige, la plaisanterie n'existe plus, non seulement ils sont sans pitié mais en plus ils tentent de fournir du mieux qu'ils peuvent un travail d'équipe. Bien que la politique ne soit pas de cette avis, Kata & Shiro ne feront jamais passer une mission avant des amis. Ce sont des personnes qui sont tout à fait capable de se mettre en danger pour sauver un shinobi de Kiri même si la mort peut être de mise. Enfin c'est ce qu'ils pensent et disent mais n'ayant jamais été confrontés à ce choix, ils n'en sont pas certains à cent pour cent. Il y a tellement de facteur qui peuvent rentrer en compte dans les calculs. Il faut savoir qu'un des jumeaux sera plus important qu'un ami. Si Shiro devait commettre une crime infâme afin de sauver Kata il le ferait sans hésiter. Évidement, vous devinez que cela vaut aussi dans l'autre sens. Mais ce ne sont pas des adolescents ingrats, ils tenteront quand même de limiter les dégâts quoi qu'il arrive.

Aussi loin qu'ils se souviennent, ils se sont fixé un objectif qui guidera leur vie à jamais. Ils veulent devenir des ninjas d'élite voire même des Oinins, chasseurs de déserteurs. Mais il y a aussi un autre fait qui trace la route qui se dessine sous leur pied. Il se trouve qu'ils sont atteint d'amnésie et qu'ils ne savent rien de ce qui remonte à plus d'un an en arrière. Ils tenteront alors de connaître la vérité. Pour l'heure, rien ne peut indiquer leurs origines, personne dans Kirigakure ne les connait. C'est pour eux très dur, cela leur donne parfois de gros coup de cafard mais c'est aussi leur force, ils ne jèteront pas l'éponge tant que la vérité ne se sera pas montrée.


Histoire d'e Kata & Shiro

Dans ce rapport confidentiel des noms sont manquants ou sont alors volontairement remplacés par des astérisques.

Une pluie, pesante et éternelle. Tel est le village d'Amegakure, un lieu où les pluies ne cessent, là où le soleil n'est jamais visible, toujours caché derrière de sombres nuages. Un quotidien routinier dans lequel il est inutile de lever les yeux au ciel pour voir le temps qu'il fait. Le temps est comme figé pourtant les hommes continuent le cours de leurs histoires tandis que cette météo reste inchangée. C'est dans ce décor inaltérable que sera comté l'histoire d'un quadragénaire. Oui, le récit d'un homme de quarante ans et non celui de jeunes jumeaux. À l'heure actuelle, nul ne se souvient du nom de cet homme, du moins personne ne semble vouloir en parler. Comme beaucoup de personne à cette époque, il était shinobi et en quarante années, il avait de l'expérience dans le domaine. Loin d'être un ninja sanguinaire, il n'était quand même pas la personne à sous-estimer. Il avait décidé d'aider du mieux qu'il puisse son pays et les jeunes ninjas orphelins ou non.

Il avait l'équivalent du rang Juunin mais n'était rarement envoyé en mission hors de la ville. Autrefois il avait vécu des situations particulièrement atroces et avait perdus ses compagnons lors d'une embuscades.

Le ninja d'Ame avait alors vingt-huit ans, il était accompagné d'un femme d'un an de moins et d'un homme du même âge. Cela devait bien faire cinq ans qu'ils faisaient équipe ensemble.

-On est bientôt arrivés?

-Oui, moins d'une heure encore.

-Ça va être à être à toi de jouer ******.

-Oui je sais, mais on va s'arrêter là pour une à deux heures, c'est plus prudent.

-Oui, je suis d'accord avec toi.

Ils se firent alors un petit bivouac de fortune et discutaient de nouveau tout en mangeant leurs rations. Il faisait nuit encore et bien sûr la pluie tombait encore.

-Quand cette pluie cessera-t-elle?

-Jamais mon gars!

-Je ferai tout pour que cette pluie s'arrête ne serait-ce qu'une journée entière.

-Alors lançons nous un défi, le premier qui arrête cette pluie ne payera plus le bar pendant un an!

-Ah ah, toi et tes idées, décidément.

-Moi je vous offrirai des perles de pluie venues d'un pays où il ne pleut pas.

Tout ça était dit sur un ton de la plaisanterie pourtant cette dernière phrase marqua le principal protagoniste à vie. Il vit ça comme une promesse d'enfant qui fera que jamais ils ne se séparaient. Penser de cette manière à cet âge lui semblait stupide mais cette sensation il y a longtemps oublié motiva le Juunin. Tous les trois avaient été envoyé pour retrouver un Nukenin dangereux autant pour sa force physique que pour les informations capitales qu'il détenait. Il fallait donc repartir à le recherche de ce déserteur. C'est alors que ****** décida de prendre les devants et donc d'intercepter le ninja en premier. Il avait l'avantage de pouvoir se déplacer dans les airs grâce à des ailes faites de feuilles de papier qu'il se créait lui-même. Volant ainsi au dessus des arbres, se prenant chaque goute de pluie sur le visage, c'est après un quart d'heure qu'il retrouva le Nukenin. Il s'interposa alors en face de lui prenant de très gros risque mais il fallait le ralentir pour que les deux autres ninjas d'Ame puissent arriver.

-Arrête-toi ******, tu as ma parole que tu auras la vie sauve.

-Mais dis-donc, ne serait-ce pas notre fameux ******. Et ce rigolo me donne des ordres, à moi? Il est bien trop tard et tu le sais, les hautes instances ne me laisseraient pas la vie sauve. Je préfère encore de tuer!

-Tu fais une grossière erreur, pourquoi vouloir rejoindre ******?

-Pourquoi? Mais tu sais très bien de quoi il est capable, je préfère être du côté des gagnants, c'est aussi simple que ça.

-Et pour ça tu vas trahir ta patrie... C'est regrettable.

-Patrie? Huh! Ce n'est qu'un nom pour se donner bonne conscience lorsque l'on tue un ninja. Je n'ai pas besoin de cette putain de patrie.

Les deux autres Juunins arrivèrent donc déjà armés, l'un d'un katana, l'autre d'une lance de combat. C'est donc très rapidement que les trois ninjas d'Amegakure encerclèrent le Nukenin.

-Allez, assez rigolé, rends-toi maintenant.

-Hé hé... J'arrive pas à croire que je suis arrivé à piéger trois Juunins d'un seul coup. Je ne vous croyais pas si stupide.

Moins de cinq secondes plus tard, une explosion fit rage. La femme fut protéger par l'un de ses compères tandis que notre protagoniste s'était dispersé en millier de feuilles repartant ainsi à la recherche de Nukenin. Ce dernier avait en fait créé un clone explosif et il avait réussi à duper ses poursuivants. Une des feuilles de celui qui manipulait cet art était resté auprès de ses amis en tant que papillon. Ceci ayant pour but de les guider lorsqu'ils seraient de nouveau sur pied. C'était en colère que le shinobi d'Ame recherchait le déserteur. Mais très vite il le retrouva et fila à toute vitesse le tranchant grièvement avec ses feuilles. Le Nukenin avait maintenant du mal à se lever et sont poursuivant se tenait maintenant devant lui.

-Tu as de la chance que je ne suis pas de ceux dont le meurtre est un passe-temps.

Des feuilles de papier ligotait l'homme à terre en attendant de nouveau l'arrivée des deux coéquipiers. Il fallut attendre vingt minutes, vingt longues minutes durant lesquelles un silence de plomb régnait. Aucun des deux hommes ne se quittait des yeux.

-Enfin ******, on t'a retrouvé.

-Oui, maintenant retournons à Amegakure.

-Vous savez... Cela fait longtemps que je sais que je ne vous survivrais pas. Ce n'est pas pour moi que j'ai trahi Ame No Kuni! Mais j'emporterai tout ça et vous avec dans ma mort!

L'homme adepte de l'origami était alors qu'à un mètre du Nukenin. La kunoïchi comprit alors très vite ce qui allait se passer et se plaça alors entre le déserteur et son ami. Trois heures dans les vapes avant d'ouvrir les yeux. Un désastre rempli de feu partiellement éteint par la pluie abondante. Il n'y avait presque plus rien, l'Origami avait survécu mais était blessé. À ses côtés son ami était mort, plus une source de chakra circulait en lui. Dans ses bras, la kunoïchi expirait ses derniers souffles de vie. Les seules mots qui lui vinrent était de s'excuser de ne pas avoir pu amener les fameuses perles de pluie d'un pays où il ne pleut pas. Cette mission se transmit alors inconsciemment au jeune homme qui venait de perdre ses amis. La mission était accomplie mais la victoire avait un goût amère.


À maintenant quarante années de vie en tant que ninja, il n'a rien oublié de ce moment. Tout c'était passé si vite, s'il avait agît avec plus de réflexion peut-être jamais ils ne seraient tombés dans ce piège meurtrier. Jamais cette scène ne s'effacera de sa mémoire mais en vingt ans il a réussi à vivre avec. Cela ne l'a pas empêché de garder le sourire même si les premières années furent difficiles. Il se spécialisa alors dans l'entrainement de jeunes enfants en leur apprenant le goût de la vie et non ce lui du meurtre. Il voulait changer le monde, le rendre meilleur et aidait donc son pays à sa manière. Il n'était plus Oinin depuis longtemps déjà. Il expliqua plus tard que ce rôle était difficile car il fallait neutraliser des anciens compatriotes.

Enfin quoi qu'il en soit il fonda une sorte d'orphelinat dont il resta le directeur durant plusieurs années. Mais plus tard il rencontra deux jeunes shinobis qui avait l'air différents. Dans leurs yeux brillait une lueur qui lui rappela ses amis d'antan. Mais surtout, il ne se battaient pas juste pour se battre ou pour survivre, non, ils avaient une véritable idéologie. Malgré leur jeune âge, ils avaient déjà des idées concernant les changements possibles au sein de ce monde empli de guerres effroyables. Très vite les jours passèrent et le directeur décida alors de quitter l'orphelinat le confiant à quelqu'un de confiance. Il parti donc avec les jeunes adolescents pour leur enseigner la vie d'un véritable ninja. Savoir se défendre, survivre en milieu hostile mais une nouvelle tragédie frappa alors le Juunin.

Toujours cette même pluie, cette inverse éreintante comme si elle annonçait l'inéluctable échec de ce ninja. Malgré toutes les horrible choses qu'il avait vécu, il s'était relevé mais visiblement il n'en avait pas assez bavé. Quelques bribes des dernières heures défilaient dans son esprit. Il voyait ses apprentis se faire torturer, des pièges habilement orchestrés puis après plus rien. Ouvrant les yeux, le ninja se vit attacher sur un lit. Il essayait de se débattre mais ne pouvait pas s'échapper.

-Inutile de vous débattre, vous ne pouvez utiliser vos techniques.

-Qu, Qui... Qui vous êtes? J'suis où...?

Le ninja d'Ame ne comprenait pas ce qui lui arrivait. La seule chose qu'il pouvait voir hormis le laboratoire dans lequel il se trouvait, c'était une fenêtre donnant sur les cieux. Il ne pleuvait pas, il n'était plus à Amegakure.

-Je vais devoir vous faire patienter, j'ai de la visite mais je vous en prie, mettez-vous à votre aise hé hé hé.

Il ne voyait pas le visage de cet homme, il pouvait seulement entendre sa voie rauque et à la fois nasillarde. Mais alors que le scientifique c'était absenté, les effets du neutraliseur s'estompait peut à peu. Le Juunin put alors se transformer en feuille et de libérer sans problème. Seulement le scientifique arrivait dans la pièce à ce moment. Par réflexe, le ninja d'Ame créa une tornade de feuille dans la salle détruisant sûrement des années de recherches mais ce qu'il n'avait pas pensé c'est que les instruments présents étaient dangereux. C'est la plus grande explosion qu'il eut subit jusqu'à lors. Depuis, personne n'entendit parler de ******.

Dans les archipels de Mizu No Kuni, deux jumeaux se réveillent étalés sur le sable. Il ne savent pas comment ils sont arrivés là. À vrai dire, il ne se souviennent d'absolument rien à part qu'ils sont frère et soeur. Leur vie débuta alors sur cette plage sans nom. Il leur fallait faire des choix et c'est après une semaine de réflexion qu'il décidèrent d'intégrer les rangs de Mizu No Kuni. C'est le seul pays qu'ils connaissaient et ils se disaient que peut-être de cette manière quelqu'un les reconnaitrait. Mais non, personne, absolument personne ne savaient qui ils étaient. Le fait qu'ils prennent un nom factice ne devait pas aider à tout ça. Ces jumeaux utilisaient les techniques du papiers. Seulement leur maitrise ne valait pas celui du Juunin disparu. Ils pouvaient se transformer en feuilles et créer quelques armes mais rien de plus. N'ayant pas de passé, ils ne pouvaient qu'avancer vers un futur incertains. Quelque chose les poussait à vouloir devenir Oinin mais ils ne pouvaient dire quoi. Tout comme cette phrase qui résonnait parfois dans leur esprit.

Moi je vous offrirai des perles de pluie venues d'un pays où il ne pleut pas.


Derrière l'écran (:


→ Ton prénom :
Heytoile
→ TON AGE :
18 ans
→ Tu vis où ? :
Bretagne
→ Comment as-tu découvert NSK :
Grâce à ma Reine, mon Heyponge.
→ Qu'est-ce qui t'as attiré/incité à t'inscrire sur NSK :
Le contexte qui s'éloigne du manga original tout en restant dans le même univers.
→ Le code de validation :
Kakou oozora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukiyo
Leader de l'AkatsukiLeader de l'Akatsuki
avatar♦ Messages : 20
♦ Date d'inscription : 12/11/2010
♦ Age : 26
♦ Localisation : Dans ma chambre

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
2000/2000  (2000/2000)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Katashiro, l'origami divin ♥   Sam 27 Nov - 1:14

Je fais un petit up pour signaler que ma fiche est finie depuis dimanche dernier.



Une rose offerte par Kana ♥️
Une rose offerte par Namida.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokuryuu Uchiwa
Dragon de feu
The Angel Of Hell
Fondatrice
Dragon de feuThe Angel Of HellFondatrice
avatar♦ Messages : 153
♦ Date d'inscription : 30/10/2010
♦ Age : 24
♦ Localisation : Au fin fond de l'enfer.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Katashiro, l'origami divin ♥   Sam 27 Nov - 5:09

Coucou, désolé, j'avais des soucis internet donc je pouvais pas vraiment m'occupai du forum :X
Je te valide donc x) et je t'offre ta couleur maintenant que je suis de bonne humeur avec mon internet qui remarche et qui bug pas *o*


○ 5 Roses ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-kaerizaki.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Katashiro, l'origami divin ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Katashiro, l'origami divin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto : Sekai Kaerizaki :: Avant tout :: » Parchemin des membres ღ :: » Présentation Terminer ღ-
Sauter vers: