AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Naruto : Sekai Kaerizaki recrute 2 administrateurs & 2 ou 3 modérateurs.
Vous êtes intéresser ? Rendez-vous >ici<

Partagez | 
 

 Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kana Harashi
Genin de Mizu No KuniGenin de Mizu No Kuni
avatar♦ Messages : 21
♦ Date d'inscription : 12/11/2010
♦ Age : 25
♦ Localisation : Voudrais-tu devenir astronaute ? ~

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~    Ven 12 Nov - 6:56

Présentation de Harashi Kana
« Continuer de se battre ou fuir ?
Ces deux opportunités mèneront au même résultat
Alors, pourquoi hésiter ?
»
Tel est son Nindo




→ Nom & Prénom :
Harashi Kana
→ Age :
Cela fait maintenant dix-huit années qu'elle survit à ce monde.
→ Sexe :
Il me semble qu'il est évident, mais histoire de dire que nous nous sommes compris : Il s'agit bien d'une femme.
→ Ses Passions :
Passer ses soirées avec sa meilleure amie, s'allonger dans l'herbe et regarder les nuages, danser sous la pluie, sauter dans les flaques. Oui ses passions sont des choses vraiment très simple mais ne la juger pas trop vite, vous comprendrez en lisant son histoire. Autrement, elle aime l'espionnage.
→ Ses Phobies :
Ses phobies ? Hum. C'est un peu compliqué. Sa plus grosse phobie est sans doute celle de l'abandon. Elle a peur d'être abandonnée par les gens qu'elle aime, mais surtout, par sa meilleure amie. A côté de cela, le reste ne sont que broutille. Oui, vraiment, la perdre, pour n'importe qu'elle raison serait pire que tout.
→ Ses Buts :
Comme toute jeune ninja qui se respecte, elle rêve de devenir Mizukage. Cependant, c'est aussi le rêve de Kanako. Alors elle risque de se mettre en retrait et si un jour elle venait enfin à l'affronter pour devenir kage. Elle la laisserait gagner sans doute et deviendrait son Anbu.
→ Son mental en quelques mots :
Kana à un mental très complexe qui lui est propre. Nul ne sait jamais ce à quoi elle pense. Elle est spéciale, farouche, talentueuse, mais secrète et discrète, elle préfère rester dans l'ombre et veiller sur sa meilleure amie. Parfois lunatique, elle s'énerve pour un rien. Elle réfléchis beaucoup, parfois trop et se prend la tête. Bref. Une partie de plaisir son esprit.
→ Son village :
Mizu no Kuni
→ Le perso sur votre avatar :
Bah si vous savez qui c'est dites le moi ! °° Car je voudrais bien le savoir.


Histoire de Kana Harashi

~ Little doll,
when I see your smile, tears run down my face.
~

" Il était une fois ... Non, je m'arrête tout de suite, qui à déjà eu une vie commençant par ces mots ? La vie n'a jamais été une chose facile. On aurait pu nous filer un mode d'emploi mais non, c'est bien trop compliqué ! Faut se démerder. C'est comme ça. Appelez moi Kana et taisez vous un peu... Vous savez, j'ai pensé à tout raconter et là, en regardant tout ce silence qui ne demande qu'à être souillé, j'ai comme une envie soudaine de raconter autre chose... Je sais pas moi, un truc qui pourrait vraiment vous intéressez peut-être ? =D Bon d'accord. Puisque vous insistez, je vais vous la raconter cette histoire qui fait de moi ce que je suis aujourd'hui ! "

L'histoire commence bien avant la naissance de la petite aux cheveux d'ébènes. Environs un an avant en fait. Ils s'étaient rencontré en mission. Elle était belle, talentueuse, il était grand, fort, et plein d'avenir. C'était le coup de foudre, comme on n'en fait maintenant que dans les films cucul la praline qui passe à la télé. Il passèrent plusieurs jours ensemble, et apprirent à se connaître. Et ce qui devait arriver arriva. Il finirent par se mettre en ménage. Alors qu'Izumi semblait atteindre le summum du bonheur, Mikan le combla un peu plus. En effet, neuf mois plus tard, un heureux évènements se fêtait. La Naissance de la petite Kana.

Du moins, c'est qu'on avait cru. Mais dans les faits, tout se passe différemment. Quelques personnes se trouvaient devant la maison tandis qu'un médecin aidait la pauvre mère, celle-ci peinait à mettre l'enfant, qu'elle avait porté pendant neuf mois, au monde. A l'instant où Kana poussait son premier cri, sa mère expirait son dernier souffle, murmurant le prénom qu'elle aurait voulu lui donner. Son père garda envers la petite une haine. Elle lui avait enlever la femme de sa vie, c'était impardonnable. Pourtant, il s'occupa bien de sa fille. Bien qu'il ne montrait jamais le moindre signe d'attention, la petite ne manquait de rien. Et Bientôt, une nouvelle rencontre illumina sa vie. Une femme. Tout aussi belle que l'était Mikan, si pas plus. Izumi ne pu faire autrement que dans tomber follement amoureux. Il la courtisa pendant une période et un beau jour, il annonça à Kana qu'en plus d'avoir une " nouvelle maman " Elle aurait désormais une soeur. Née le même jour de la même année, Kanako Kokoro.

Tout se passait merveilleusement bien. Izumi parvînt même à montrer enfin quelques gestes paternels touchant envers Kanako et Kana. Elle en était contente, elle n'avait auparavant jamais vu le sourire de son père. Ou du moins, jamais il ne lui avait été adressé à elle. Elles avaient trois ans, elles avaient enfin une famille normale et elle vécurent dans cette bulle de bonheur durant cinq longue et paisible années. Je pense que pour les deux jeunes filles, ce fut la meilleure époque, encore insouciante, bercée d'innocence, personne ne se doutais que derrière cette charmante famille recomposée, une suite de choses horribles se produiraient. C'est se qu'on appelle une réaction en chaine, un problème en entraine un autre et cetera.

Elles avaient donc huit ans quand cette tragédie se produisit. Kana était belle, des cheveux noirs, des yeux pétillants, un regard vif. Bref, une enfant de huit ans dans toute sa splendeur naturelle. Elle rayonnait d'innocence. Ce jour là, malgré sa forme et son entrain quotidien, elle n'alla pas à l'académie, elle était restée avec son père pour profiter d'un rare moment où ils pouvaient être à deux. En effet, leur mère était partie en mission le matin même, les laissant seuls tout les trois pour trois jours. C'est d'ailleurs ce jour là que la jeune fille perdit ce qu'elle avait de plus précieux, sa pureté et son innocence. La journée avait été calme, le soleil brillait et père et fille avaient bénéficier tout au long de la journée d'un soleil radieux.

« Cela te plairait de voir une photo de ta maman ?
Tu lui ressembles beaucoup tu sais ...
»
« Oui ! J'aimerais beaucoup ... Tu n'as jamais voulu avant. »
Izumi emmena Kana dans la chambre qu'il partageait avec Emiko, son épouse depuis près de quatre ans maintenant. Il sorti une boite poussiéreuse de l'armoire, souffla dessus. Elle crut apercevoir une larme sur le visage de son père, malgré les années et Emiko, jamais il n'était parvenu à oublier Mikan. Il ouvrit la boite et lui fit découvrir le visage de sa mère biologique pour la première fois, qu'est-ce qu'elle semblait heureuse auprès de lui. Kana sourit, complimenta sa mère. Elle releva la tête et croisa le regard de son père, elle n'avait jamais vu cette lueur étrange auparavant. Il s'approcha de sa fille, un sourire dément aux lèvres.

« Oh Mikan ! ... Si tu savais à quel point tu m'as manqué ! »
« Papa ... Papa ?! PAPA ! ARRÊTE ! NOOON !! »
Son cri lui déchira la gorge, elle tenta de se débattre, en vain. Que voulez vous faire quand vous avez huit ans et qu'un adulte vous tient à sa merci ? Elle cria longtemps, mais personne ne l'entendit. Personne ne viendrait la délivrer de ce cauchemar. Sa vision se troubla, des larmes ruisselèrent de ses yeux pour rejoindre les couvertures chiffonnées sous leurs corps. Il appuyait ses mains sur sa gorges et ses bras, le poids de tout son corps sur la pauvre enfant chétive qu'elle était, elle souffrait, elle avait mal. Il l'avait souillée. La folie avait fait de lui un homme fou. Plus jamais elle ne pourrait défaire cette scène de son esprit, jamais elle ne pourrait oublier son sourire de dément et son visage savourant ce qu'il était en train de faire subir à sa propre fille. Un cri le fit sortir de cet état second. Kanako. Que faisait-elle ? Elle était là bien trop tôt. Kana sentit la pression sur sa gorge disparaître, suivie de peu par le poids de son père. Mais il était trop tard déjà, il avait sorti son Katana.

« KANAKO !! Sauve-toi ! »

Mais il était trop tard. Un premier coup atteint la jeune fille au dessus de l'oeil. Un second juste au dessous. Elle avait de la chance que dans cet état, il n'avait su viser juste, sinon elle aurait pu perdre l'usage de son oeil. Il continua longtemps, elle gémissait de douleur tandis que Kana n'osait pas bouger. Il criait qu'il fallait oublier, qui ne s'était rien passé. Une fois la torture finie, il parti de la maison. Il ne revint que le lendemain matin aux aurores. Personne ne parla. Un cache-oeil fut placer sur l'oeil blesser de Kanako. Un accident à l'académie. Ce fut l'excuse qui fut fournie à la mère des deux enfants à l'aube du troisième jour, pour son retour. Elle avait deviné qu'il n'y avait pas que cela, mais elle ne se doutait pas une seconde de ce qui leurs était arrivées. Les deux petites ne parlaient plus, elle restait sans arrêt ensemble, rien qu'elles et ne faisaient confiance à personne. Kana se sentait terriblement coupable pour Kanako. Malgré qu'elles aient le même âge, elle avait toujours endossé le rôle de grande soeur, mais cette fois, elle avait été incapable de la protéger. Et ça, c'était pour elle une chose impardonnable. Elle avait été paralysée par la peur, et à cause d'elle, Kanako en porterait les marques à vie..

A l'âge de quatorze, la vérité éclata aux grands jours. Tout ce qu'Izumi avait fait subir aux deux petites fut rapporté à Emiko qui s'empressa de le quitter, emportant avec elle les jeunes filles qu'elle avait jusque là élevé. Izumi tenta de les retenir mais Emiko était bien trop talentueuse pour lui, elle gagna et partit. Une lettre leurs appris plus tard qu'il s'était donné la mort, ne supportant pas la solitude, il s'était noyé dans l'alcool et la drogue jusqu'à ce que le tabouret et la corde deviennent la seule solution qui lui restait encore. Personne ne pleura la mort de cet homme qui avait souillé et détruit ses filles. Tout le monde l'avait méprisé. Seule Kana avait visité la tombe de son défunt père, lui apportant un mince bouquet floral en cachette. C'était la fin de cet homme.

Les deux jeunes filles se retrouvaient souvent sur le balcon de leur chambre pour regarder les nuages ou les étoiles en fonction de l'heure. Un soir, elle retrouvèrent le sourire, mais il y a des blessures qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites. Ce soir là, elle se firent une promesse.

« Kana... Cela te dit, qu'on fasse tout pour devenir les meilleures dans l'académie ?
Quitte à ce qu'un jour, toi et moi devrions nous battre pour gagner le titre de Mizukage ?
»
« Tu as raison. Il faut que Maman soit fière de nous.
Cela me va parfaitement ! ... Promet-moi qu'on feras tout pour y arriver.
»
C'est promis ! »

Elle se tinrent la main, dans leur yeux, brillaient l'étincelle du rêve. Non, c'était bien plus que ça. Elle réussirait, ensemble elles en étaient certaines. Elles progressèrent rapidement, se pliant chaque jour à un entrainement vigoureux. Elle finirent par maîtrisé leurs ninjutsu, bien que Kanako y parvint avant Kana. Mais ce n'était pas grave, les deux jeunes filles avaient des aptitudes totalement différentes. Kanako s'était forgé un sabre qu'elle ne quittait jamais. Kana, elle, avait préféré les shurikens, kunais et autres outils léger. Elle ne jurait que par ces petites armes et son Chakra. Elle n'avait jamais aimé les sabres, bien qu'elle aussi en possédait un, celui là même qui avait blessé Kanako. Elle l'avait hérité à sa mort. Mais elle ne pouvait l'utiliser, ni même le regarder sans en avoir du dégout, surtout pas quand chaque fois qu'elle posait son regard dessus, elle avait en tête les cicatrices que son père avait laissé sur le magnifique visage de Kanako.

Rien ne les empêcherait d'atteindre leurs but, sauf peut-être une nouvelle tragédie qu'elle aurait préféré ne jamais vivre. Leur village se fit attaqué par les membres de l'Akatsuki. Il n'y eut que trop peu de survivants. Tout le village fut bruler, il n'en restait plus que des cendres et des cadavres gisaient sur le sol. C'était vraiment un spectacle affreux. C'est dans ce carnage que les deux jeunes filles recherchèrent leur mère. Au fil des heures passées à chercher dans les décombres, elle perdaient espoir. Elle se séparèrent, pour être plus efficace mais rien n'y faisait Emiko restait introuvable. Quand elle trouvèrent enfin son corps, il était trop tard il était déjà dépourvue de vie depuis un long moment sans doute. Une rage profonde se fit ressentir au coeur de son ventre. Oui elle deviendrait Mizukage, ou même pas, mais elle deviendrait assez forte que pour vaincre l'Akatsuki et venger sa mère. Kanako se leva, on lisait sa rage et sa peine sur son visage.

« Kanako ! Attend, Que comptes-tu faire maintenant ?
Je t'en prie, n'oublie pas notre promesse ...
»
«Ils ne paient rien pour attendre ... Ces Akatsuki ... Ils vont me le payer !
Ne t'en fais pas, je ne vais pas oublier notre promesse !
»

Kana hocha la tête, elle aussi était en colère, mais elle se rendait bien compte qu'il leur fallait d'abord progressé avant de vaincre l'Akatsuki. Elles partirent toutes les deux, rien ne les retenait ici de toute façon. C'est avec un sourire qu'elle commencèrent leur formation de Genin. Personne, en les regardant ne pouvait se douter des drames successif qu'elles avaient vécut toutes les deux. Malgré les années, elles restaient toujours inséparable. C'est comme ça. Cela ne changera jamais.

« Petite poupée, quand je vois ton sourire, les larmes coulent sur mon visage. »



Physique de Kana Harashi

~ ~ La beauté de l'apparence est seulement un charme de l'instant ~

Que les apparences soient belles, puisque de toute façon, on ne juge que par elles. Que dire pour décrire la jeune fille qui se trouvait être Kana ? Tout d'abord ses cheveux sont d'un noir de jet, comme le sont souvent ceux des asiatiques. C'est cheveux couleur ébènes ne sont ni lisse ni crollé. Ils ont un certain mouvement, légèrement ondulé sans l'être trop, ses cheveux se terminent en mèches fines et ne cache absolument rien de son joli minois. Voulez- vous aussi sa marque de shampoing ? On ne sait jamais. Elle en prend très grand soin même si elle n'est pas vraiment le genre de personne à faire attention à elle et à se regarder dans une glace à tout bout de champs. Elle ne les attaches que rarement, préférant les laisser filer aux vents. L'air qui caresse son visage et fait voler ses cheveux lui donnent un certain sentiment d'aise et de liberté.

Continuons ensuite sur son visage. La première chose que vous remarqué est sans doute son teint de porcelaine. En effet, la jeune femme est très blanche, mais cela lui va parfaitement bien. C'est un énorme contraste que son visage possède avec ses cheveux mais cela ne fait que la rendre plus attirante. Son front est de taille normale, totalement banal si ce n'est qu'une frange en cache une bonne partie. Continuant dans ce sens là, vos yeux rencontreront les siens, d'un noir profond, il vous y est presque impossible de ne pas vous y perdre. Elle les maquille très peu mais cela donne à son regard une intensité telle qu'il est très dur de s'en défaire. Entre ses deux yeux, se trouve évidemment son nez, fin, légèrement en trompette qui ne gâche en rien l'harmonie de son visage. Celui à souvent tendance à rougir lorsqu'il fait froid ou qu'elle est enrhumée mais passons. Ses joue ne sont ni trop joufflue ni trop émincé, elle sont normal et s'accorde avec sa morphologie. Nous en arrivons ainsi à ses lèvres pulpeuse qui incite aux baisers. Cependant, elle n'a encore jamais embrassé qui que ce soit. Préférant d'abord trouver la véritable personne à qui il serait logique d'offrir ce premier baiser d'amour. Ses lèvres rose sont souvent couverte de rouge. Les faisant ressortir sans qu'on dise qu'elle se maquille comme une voiture volée.

Son corps est quant à lui assez svelte, voir gracile. En plaçant n'importe qui à côté d'elle, elle semble fragile et vulnérable. Cependant, elle dispose d'une souplesse et d'une agilité sans égal. Elle adore se glisser dans des endroits étriqués ou encore grimper aux arbres. Ses gestes sont souvent fluide et plein de grâce. Son corps, elle le doit à l'entrainement quotidien auxquels elle se plie avec Kanako. Mais même si c'était parfois difficile, elle ne s'en est jamais plein. Bien au contraire, chaque difficulté est gratifiante après tout.

A l'instar de sa soeur et meilleure amie, son corps ne possède aucune cicatrice, ni rien de particulier comme certains portent des lunettes ou ont des taches de rousseur. Non, rien de plus ne caractérise la belle si ce n'est sa façon bien à elle de se vêtir. Elle s'habille souvent de Kimono, elle adore les couleurs vives comme l'orange ou le rouge, ses tenues sont d'ailleurs rarement d'autre couleur. Cependant, elle ne déteste aucune couleur. Elle glisse souvent quelques accessoires à ces tenues, comme des barettes, des noeuds ou autre choses diverses et variées...

Bref, avec tout ceci, si vous ne la reconnaissez pas en la croisant, je ne peux pas vous aider, il faut consulter un opticien.

~ l'apparence du corps n'est pas toujours le reflet de l'âme. ~



Derrière l'écran (:


→ Ton prénom :
Morgane.
→ TON AGE :
18 ans depuis quelques jours. Mais étant atteinte du syndrome de Peter. On va dire que j'ai toujours 16 ans.
→ Tu vis où ? :
Beeeeh ... Chez moi °° C'te question !
→ Comment as-tu découvert NSK :
Kanako m'a forcée convaincu de m'y inscrire.
→ Qu'est-ce qui t'as attiré/incité à t'inscrire sur NSK :
Kanako xD ! On voulait se faire une histoire en commun, le forum nous à plu.
→ Le code de validation :
Validé by Natsu


Dernière édition par Kana Harashi le Sam 13 Nov - 6:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://buzoku-taisen.forumactif.com/forum.htm
Kokuryuu Uchiwa
Dragon de feu
The Angel Of Hell
Fondatrice
Dragon de feuThe Angel Of HellFondatrice
avatar♦ Messages : 153
♦ Date d'inscription : 30/10/2010
♦ Age : 24
♦ Localisation : Au fin fond de l'enfer.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~    Ven 12 Nov - 7:05

Bienvenue à toi Kana dans le monde de Naruto.
Bon courage pour ta présentation. Si tu as la moindre question n'hésites pas à contacter le staff ♥


○ 5 Roses ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-kaerizaki.forums-actifs.net
Kanako Kokoro
Genin de Mizu No KuniGenin de Mizu No Kuni
avatar♦ Messages : 20
♦ Date d'inscription : 05/11/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Dans un monde qui n'appartient qu'a moi

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~    Ven 12 Nov - 8:09

    Iiiiiiiiih ♥ Ma chériiie **
    Bienvenue parmi-nous ma belle ♥ Depuis le temps que je t'attend ! >.<
    Bonne chance pour ta fiche ;D Qui sera sans doute merveilleuse comme d'hab' <3

    Je t'aime Onee-chan ♥

    (et ben moi je t'appellerais Chiibi, Kana-chou etc xD /PAN/)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Harashi
Genin de Mizu No KuniGenin de Mizu No Kuni
avatar♦ Messages : 21
♦ Date d'inscription : 12/11/2010
♦ Age : 25
♦ Localisation : Voudrais-tu devenir astronaute ? ~

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~    Sam 13 Nov - 6:55

Merci Beaucoup toutes les deux.
Désolée ma Chérie de m'être tant fait désirée. Mais je suis la maintenant, on va pouvoir assurer comme toujours è.é !
J'espère que ma fiche sera bien, ne vendont pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué xD ! Mais merci pour vos encouragements.
Je t'aime aussi ma chérie.

( Ah ah ! Comme d'habitude quoi xD )

Petit up.
C'est terminé je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://buzoku-taisen.forumactif.com/forum.htm
Natsu Dragneel
Gennin
Ninja électrifiant
Co-FondateurGenninNinja électrifiant Co-Fondateur
avatar♦ Messages : 93
♦ Date d'inscription : 30/10/2010

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~    Sam 13 Nov - 9:13

Encore une fois, bienvenue sur le forum~.

Concernant ta fiche, ton histoire était plutôt pas mal. Peut de fautes, un style assez plaisant à lire et de plus, tu ne sembles pas avoir trop de mal au niveau de la formulation de tes phrases. À propos de ton physique, je pense qu'il est assez bien décrit, tu nous as rédigé un beau petit texte qui décrit, visiblement, à la perfection ton personnage. Je n'aurais rien à redire, si ce n'est que je valide cette fiche. Tu peux débuter ta fiche technique avec tes 3 premières techniques offertes. Amuse-toi bien !



One rose~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~    

Revenir en haut Aller en bas
 

Kana Harashi || La fleur empoisonnée ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto : Sekai Kaerizaki :: Avant tout :: » Parchemin des membres ღ :: » Présentation Terminer ღ-
Sauter vers: