AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Naruto : Sekai Kaerizaki recrute 2 administrateurs & 2 ou 3 modérateurs.
Vous êtes intéresser ? Rendez-vous >ici<

Partagez | 
 

 « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uchiwa Mugetsu
Genin de Hi No KuniGenin de Hi No Kuni
avatar♦ Messages : 74
♦ Date d'inscription : 06/11/2010
♦ Age : 26
♦ Localisation : » Hi no Kuni.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Dim 7 Nov - 7:27





▲ Uchiwa Mugetsu & Uchiwa Kokuryuu ▲

La respiration lente, le jeune Shinobi avançait des les larges allées du village caché de la feuille. Il y régnait une agitation dès plus normale et quotidienne au vu du marché de la journée. Tout le monde pouvait y trouver son bonheur et sans aucun doute quelques petites perles qu’ils pourraient se dégoter en faisant quelques affaires ou bien du troc comme certains savent si bien le faire dans ce village ou l’entraide et la première chose que l’on apprendre. L’on ne devient pas un habitant du village caché de la feuille, on en est un à la naissance et rapidement on apprendre à vivre dans une communauté ou tout le monde partage, ou tout le monde sait qu’il ne rêvera peu être jamais l’un de ses plus fidèles clients. Le monde dans lequel vivent ces gens est en perpétuel mouvement et ils ne savent pas si un jour ou l’autre… il n’y aurait pas la guerre contre un pays voisin. Ce genre d’événement est déjà arrivé, mais voyez comment le visage en est ressortit. Toujours plus fort et beau qu’il ne l’était malgré les lourdes pertes occasionnées.

Lentement, le jeune garçon marchait dans la rue, ne prêtant pas spécialement attention à ce qu’il ce passait tout autour de lui. Pendant deux longues années il avait eu une maladie dès plus grave et était resté cloué au lit sans pouvoir rien faire mis à part lire & écouter les gens continuant leur vie. Cela faisait seulement quelques mois qu’il avait recommencé à vivre et voilà qu’il était retourné à l’hôpital pour consulter l’un des plus imminent Shinobi médecin du village afin de faire quelques vérifications afin que la maladie ne relace pas son apparition après ces quelques mois de libertés. Les résultats étaient pour un bon nombre très concluants, mais le diagnostic final restait tout de même gravé au tréfonds de la mémoire du jeune Shinobi qui avait encore les paroles du médecin qui lui revenait dans la tête. Les paroles étaient lourdes en conséquences et la maladie poursuivait le garçon même si elle n’était plus totalement présente.

Il devait utiliser le moins possible ses Sharingan sous peine que la maladie puisse réapparaitre. Elle n’était pas partie non, elle était toujours bien présente, mais de façon latente, attendant patiemment que son « maître » se mette dans des conditions difficiles afin qu’elle puisse revenir…encore plus fortement. Du moins, c’est-ce que pensaient les médecins. Eux qui n’avaient rien put faire pendant plus d’un an. Il ne savait pas qui croire, mais dans un certain sens, il savait qu’il ne devait plus abuser du pouvoir de ses pupilles et de les utiliser à bon escient. De toute façon, même lorsqu’il s’était éveillé au Sharingan, il n’avait pas désiré poussé ses entrainements à un point aussi important, il s’était simplement concentré sur ses techniques de Genjutsu ainsi qu’à son Taijutsu. Les membres du clan Uchiwa se doivent d’être excellent dans tous les domaines et justement, il s’entrainait à ces derniers pour pouvoir être lui aussi la fierté de ses parents.

Passant le marché, le dernier Uchiwa de sa génération prit la direction des quartiers de son clan. Chacun des clans importants du village possédant son propre quartier, ils pouvaient tous vivres paisiblement entre eux tout en se mélangeant aux villageois. Etant important, mais pas non plus le plus grand au vu de son histoire, sa famille vivait non loin du centre, ce qui ramena rapidement l’enfant à l’entrée de son quartier, l’emblème de son clan au dessus de la grande porte ouverte. Un éventail de couleur blanche et rouge, ce même éventail qui était brodé sur sa tenue noire de Shinobi. Entrant donc, il ne tarda pas à voir un peu plus loin devant lui, à quelque pas du « petit parc » du quartier, la chevelure rose de l’une de ses cousines, pour ne pas dire celle qu’il appréciait le plus. Ce n’était autre que Kokuryuu. Plus âgé que lui, elle était souvent venu lui rendre visite lorsqu’il était malade.


« Kokuryuu-Chan ! »

Bien qu’elle était loin, il se mit à courrire vers elle, même si ses parents et donc son oncle et sa tante étaient morts et qu’elle était un Jinbutsu, elle était tout de même sa cousine et dans le clan Uchiwa, la famille c’est sacré. Surtout pour Mugetsu qui a vécu pendant plus de deux ans rien qu’avec eux. Plus âgée d’une année que la sœur du jeune Shinobi, il l’a prenait aussi un peu pour sa sœur même s’ils n’avaient pas eu les mêmes liens. Souriant, il s’approcha d’elle et la l’enlaça gentiment sans crainte ni peur, après tout, elle ne l’avait encore jamais frappé ou quoi que ce soit. C’était moche à dire… mais il était le plus affaiblit des Uchiwa pour le moment à cause de son état et il ne pensait pas qu’elle lui mettrait un coups pour si peu. Lui faisant un gros bisous sur la joue, il l’a libera de son étreinte avant de faire un pas en arrière.

« Comment vas-tu cousine ?! »










« Impossible est un mot que je ne dis jamais. »
▬ Third Flower ▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokuryuu Uchiwa
Dragon de feu
The Angel Of Hell
Fondatrice
Dragon de feuThe Angel Of HellFondatrice
avatar♦ Messages : 153
♦ Date d'inscription : 30/10/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Au fin fond de l'enfer.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Dim 7 Nov - 10:07


______Comme tous les jours depuis des années, la demoiselle à la chevelure rosâtre se lever tôt le matin pour consacrer quelques heures à l'entrainement avant de se rendre à l'académie dans le simple but d'avoir des nouvelles sur la futur team dans laquelle elle se trouvera. Il faut avouer qu'elle languissait, non pas parce qu'elle pourra lier des liens inutiles avec les autres membres de la team, mais parce qu'elle pourra enfin partir en mission avec un Junín sur lequel elle pourra prendre exemple pour s'améliorer.

______La jeune femme avait prouvé qu'elle était belle est bien un membre du clan Uchiwa avec le sharingan qu'elle avait bien rapidement acquis, il y a de cela quelques années déjà. Elle avait réussi à atteindre deux pupilles, mais difficiles de poussait plus loin ce Dojutsu en restant enfermé dans le village sans ressentir l'excitation que procure un combat dans lequel vous pourriez y perdre la vie. Il est effectivement impossible pour la demoiselle de s'inquiétait pour une autre personne qu'elle-même, sauf si cette autre personne et un membre de sa famille. Il faut dire que pour elle la phrase « seul on va plus vite, mais à deux on va plus loin » ne sonne pas vrai puisqu'elle a toujours été seule et que jusqu'à aujourd'hui, elle à très bien avancer dans sa vie. Elle ne se fait pas encore accepté par tout le monde, mais quelques personnes prennent le courage de l'approcher pour la connaitre davantage ou encore pour savoir ce qui se cache derrière son masque d'indifférence.

______Se baladant tranquillement dans les ruelles du village en direction de l'académie, la jeune demoiselle regarder le ciel ensoleiller qui lui donne toujours aussi mal au crane, mais qu'elle aimait tant pour la simple et bonne raison que celui-ci est vaste et libre... Traversant la rue sous le regard méprisant des habitants de cette ville, elle arriva devant l'académie dans laquelle elle entra sans perdre de temps avant de s'adressait à ce qu'on pourrait appeler l'accueil pour demander des informations dont elle avait besoin et bien sûr, une fois de plus le ninja qui tenait l'accueil n'avait aucune réponse pour l'instant... Agacé, la demoiselle à la chevelure rosâtre sortie du bâtiment afin de retourner chez elle voulant manger des nouilles instantanées et retournant à l'entrainement, mais avant tout ça, prendre quelques minutes pour profiter de la source d'eau chaude des quartiers du clan Uchiwa. Il faudrait être fou pour ne pas les apprécier.

______Passant sous la grande porte ouverte qui s'ouvre sur les quartiers de Uchiwa, la demoiselle salua de la main deux ou trois personnes qu'elle connaissait assez bien, des personnes qu'elle se permettait d'appeler mon oncle et ma tante puisqu'ils avaient toujours été la pour elle quand elle en avait le plus besoin. Exemple ? Comme la fois où elle avait voulu mettre fin à sa vie en se tranchant les veines situer aux niveaux des poignets et pourquoi faire un geste idiot tel que celui-ci ? Simplement parce qu'elle ne pouvait plus supporter de se faire insulté dès qu'elle sortait des quartiers Uchiwa, dès qu'elle allait à l'académie ou encore quand elle allait simplement s'acheter à manger pour la journée...Vous me direz, c'est normal d'avoir peur de quelqu'un qui enferme à l'intérieur de lui un monstre qui a détruit le village il y a plusieurs années et qui à causer de nombreuses pertes... Les femmes qui avaient perdu leurs maris ou leurs enfants parce qu'ils avaient essayé d'arrêter ce dragon n'en voulait pas au dragon, mais à Kokuryuu alors que la demoiselle devrait plutôt être acclamée, respecter plus que quiconque puisqu'elle porte le lourd fardeau qui est d'être un Jinbutsu... La vie est facile lorsqu'on ne se met pas à la place de ce qui souffre.

______Arrivant près d'un petit parc, la demoiselle s'arrêta et tourna la tête vers les quelques enfants qui jouaient, qui descendait le toboggan à deux ou alors ceux qui se faisaient pousser sur la balançoire à tour de rôle. La demoiselle aurait tellement aimé avoir eu une enfance comme celle-ci, avoir ses parents près d'elle et le reste de sa famille, des amis sur qui elle aurait pu avoir confiance, une meilleure amie avec qui elle aurait partagé ses plus gros secret ou alors le nom de celui qu'elle aurait surement aimé, mais la vie en avait décidé autrement, elle devait vivre avec le remord d'avoir tué ses parents à cause de cette chose à l'intérieur d'elle qui pouvait prendre le contrôle à n'importe quel moment...

______Alors qu'elle s'apprêtait à se tournait pour continuer son chemin jusqu'à chez elle, elle entendit quelqu'un prononçait son prénom, de ce fait elle se tourna vers cette personne et n'eut aucun mal à reconnaitre son cousin qui était plus jeune qu'elle de quatre ans. Elle l'aimait bien et passait tous les jours le voir à l'époque où il était malade, après tout, elle aurait aimé que quelqu'un fasse de même si elle avait été aussi gravement malade, puis c'était son cousin, même s'il n'appréciait pas Kokuryuu, elle serait passée le voir, mais les choses ont fait que le jeune garçon du nom de Mugetsu ne détestait pas la rose, bien au contraire, il semblait l'apprécier à sa juste valeur et cela se confirme lorsqu'il arriva près d'elle en l'enlaçant pour ensuite pousser un baiser sur sa joue avant de l'a libéré et de faire un pas en arrière. Il n'avait même pas peur d'être frappé ou encore insultait. La jeune Uchiwa se demander même s'il n'avait pas peur de ce qui trouvait en elle...

« Comment ça va cousine ? »


______Levant lentement la main vers le visage du jeune garçon tout en le regardant dans les yeux, elle afficha un léger sourire pour finalement laissait ses doigts passer dans les cheveux sombres du jeune Uchiwa pour les lui ébouriffer légèrement.

« Je vais bien et toi Mugetsu ? »


______Demanda-t-elle intéressait de savoir si tout allait bien et s'il ne faisait pas de rechute suite aux deux ans de dure maladie qu'il avait passé. La maladie n'avait pas disparu, elle était belle est bien présente, mais probablement contrôler par de bons médicaments que les ninjas médecins de Konoha lui avaient prescrit... Une simple question turlupiné la rose, que se passerait-il le jour où les médicaments ne feront plus effet ? ... C'était une question à laquelle Kokuryuu préférait ne pas avoir de réponse puisque revoir son cousin malade lui ferait plus de mal qu'autre chose.




○ 5 Roses ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-kaerizaki.forums-actifs.net
Uchiwa Mugetsu
Genin de Hi No KuniGenin de Hi No Kuni
avatar♦ Messages : 74
♦ Date d'inscription : 06/11/2010
♦ Age : 26
♦ Localisation : » Hi no Kuni.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Dim 7 Nov - 23:52





▲ Uchiwa Mugetsu & Uchiwa Kokuryuu ▲

Courant vers sa cousine sans crainte ou peur, il ne se gêna pas de la prendre dans ses bras pour lui montrer toute l’affection qu’il portait pour elle. Elle avec une créature maléfique scellée en elle depuis qu’elle était une enfant ?! Et alors, elle pouvait, elle devait le contrôler et jusqu’à aujourd’hui elle n’avait pas faillit à cette tache qu’on lui avait imposé avant même qu’elle puisse dire oui ou non. Pour le jeune garçon, elle était tout simplement sa cousine qu’il aimait et qu’il chérissait. Sa famille passant en premier, il ne pouvait pas la traiter comme la plupart des villageois qui la rejetait. Pourtant ils devaient savoir que ce n’était pas de sa faute, qu’elle n’avait pas désiré cet être machiavélique en elle… Mais non, ceux qui ne connaissent pas ont souvent des réactions tragiques comme la peur et le rejet de l’inconnu. Ce qui se passait avec Kokuryuu qui était rejetée de tous sauf bien évidement de sa famille et de quelques rares personnes dans le village qui n’avaient pas encore assez d’esprit pour la reconnaitre en tant que Kunoichi et non en tant que Jinbutsu. Laissant sa cousine respirer, il déposa un bisous dont il avait le secret sur sa joue avant de faire un pas en arrière tout sourire en lui demanda comment elle allait. Elle lui répondit que tout allait bien tout en lui ébouriffant les cheveux comme elle avait prit l’habitude de faire à chaque fois qu’elle venait le voir. Elle lui retourna sa question, ce qui n’était pas vraiment nécessaire.

« Je vais bien moi aussi ! J’ai fais une petite balade après être allé voir le docteur. »

Il n’avait pas vraiment envie d’en parler. Après tout, on venait de lui dire que son don si particulier, le cadeau qu’on lui avait fait à sa naissance pourrait de nouveau le rendre… extrêmement malade. Ce n’était pas vraiment le moment d’en parler et il n’avait pas l’intention d’en parler à ses parents. Surement à Miyu quand elle rentrerait de sa mission, mais surtout pas aux parents. Ils seraient très certainement capables d’interdire à leur fils chéri de partir en mission trop dangereuse, ce qui avorterait toutes ses promesses et son désir de devenir l’homme le plus puissant du monde. Il savait que le chemin serait long et presque impossible, mais c’est avec des rêves que l’on avance dans la vie et notre jeune garçon a eu le temps de rêver de tout ce qu’il désirait faire plus tard. Deux longues années ou il ne pouvait que rêver en fin de compte… Lire dans son lit, regarder le paysage statique. Il était resté pour mort pendant deux ans, mais aujourd’hui il était de nouveau la, sur ses jambes et il pouvait profiter de la vie comme il le souhaitait. Alors il n’allait certainement pas se faire arrêter par ses parents, surtout pas. Il avait tellement envie de repartir en mission dans des pays lointain afin de faire parler de lui un peu partout dans le monde entier. Il avait soif d’aventure et ce n’était pas cette maladie qui allait l’arrêter.

« Tu sais que maître Hokage a dit que je pouvais repartir en mission ?! Dans pas longtemps de nouvelles équipes de Genin vont être reformées et je vais enfin pouvoir repartir. Je suis tout excité, ca fait tellement longtemps que je ne suis pas sortit du village ! »

Il se demandait combien le monde avait il bien pu changer pendant ces deux longues années. Il espérait qu’il ne serait pas trop dépaysé par ces changements qui lui faisait tout de même sacrément peur. Mais il devait avoir confiance en lui, après tout le maître Hokage lui-même s’était occupé de lui pendant une petite heure pour voir s’il avait le niveau et l’état physique pour reprendre ses activités. Avec l’aval des médecins, on lui avait dit d’attendre patiemment que les équipes soient reformées et qu’il intègre un groupe de trois Genin et d’un Juunin. Le félicitant pour sa remise en forme, il lui conseilla de continuer ses efforts afin qu’il puisse être aussi doué qu’avant… Car il était un petit garçon très prometteur à l’époque. Malheureusement, il ne pouvait plus dire la même chose maintenant, les missions diront s’il est bien quelqu’un qui a du potentiel pour devenir quelqu’un de grand… ou non. Comme pour contre dire ce que venait de dire l’enfant quelques instants plus tôt, une crise de toux le prit rapidement. Au début calme, elle prit rapidement de l’ampleur et pendant plus d’une minute, d’une très longue minute, il n’eu que le temps de respirer pour re-tousser

« J’ai besoin de m’assoir… »

Entre deux quintes de toux, il chercha un banc ou il lui fut difficile de se rendre, les mains plaquées contre sa bouche, il ne pouvait pas s’empêcher de s’imaginer dans son lit en train de tousser de la sorte comme l’année passée. Il avait commencé à tousser lorsque la maladie avait commencée à faiblir… mais vu qu’elle n’était plus vraiment présente, qu’est-ce que cela pouvait il bien signifier. Cette crise de toux dura une bonne et bien grosse minute et il eut bien du mal à reprendre le contrôle sur son corps parcourut de frisson. Voyant sa cousine, il tenta de se calmer le plus rapidement possible, quelques larmes montant à ses yeux montrant la puissance de l’effort qu’il venait de produire, dégoulinant de sueur. Il ferma un œil et une larme perla de son œil. Il ne pleurait pas non, mais cet instant avait été cruel et bien trop long à son goût. Passant sa main sur son visage, il s’obligea à sourire à sa tendre cousine qui ne devait pas bien se sentir pour lui.

« Ca va mieux maintenant… »



[





« Impossible est un mot que je ne dis jamais. »
▬ Third Flower ▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokuryuu Uchiwa
Dragon de feu
The Angel Of Hell
Fondatrice
Dragon de feuThe Angel Of HellFondatrice
avatar♦ Messages : 153
♦ Date d'inscription : 30/10/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Au fin fond de l'enfer.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Mar 9 Nov - 2:10

Regardant son cousin d'un oeil intéressait, la demoiselle à la chevelure rosâtre arboré un léger sourire. Savoir s'il allait bien était important pour elle simplement parce que pendant deux longues années elle était allée le voir tous les jours alors qu'il devait s'ennuyer à lire un livre ou simplement à fixer le plafond tout en étant allongé sur le lit. Le pire devait être de penser au missions qu'il ne pouvait pas faire . La seule chose que la demoiselle espérait c'est qu'un jour il puisse faire des missions, intégré une team avec de super compagnon et qu'il puisse enfin vivre une vie de ninja comme il l'espérait.

« Je vais bien moi aussi ! J'ai fis une petite balade après être allé voir le docteur. »

Le fixant longuement en devinant qu'il n'avait pas vraiment envie d'en parler, d'un coté, cela se comprendre, si Kokuryuu était malade et qu'elle devait voir un médecin pour contrôler que tout va bien, qu'il n'y est pas de rechute elle n'aurait pas envie d'en parler. Le pire devait surement de se demander si les résultats allaient être correcte ou si on allait lui annoncer une rechute. Tombé malade était la dernière chose que la rose avait envie de vivre, surtout si cela pouvait l'empêcher de partir en mission, de s'entraînait, simplement de vivre. Elle ne savait pas ce qu'avait vécu son cousin, ce qu'il avait ressentit, elle pouvait simplement se contenté d'imaginer sa douleur, sa souffrance. D'une manière ou d'une autre, les deux enfants souffraient tous les deux, mais pas forcement de la même manière, l'un était malade et l'autre était à longueur traité de monstre. Bien que se faire traité de monstre tous les jours n'est pas une maladie, cela ne veut pas dire que vous le vivez bien . La rose attendait avec impatience qu'un jour une bonne nouvelle arrive aux oreilles de son cousin après cela, peut être qu'un jour il pourrait connaitre le vrai bonheur .

« Tu sais que maître Hokage a dit que je pouvais repartir en mission ?! Dans pas longtemps de nouvelles équipes de Genin vont être reformées et je vais enfin pouvoir repartir. Je suis tout excité, ca fait tellement longtemps que je ne suis pas sortit du village ! »

A cette nouvelle Kokuryuu afficha un large sourire, pour une bonne nouvelle, c'était une bonne nouvelle et qui sait, peut être finiraient-il dans la même team et peut-être qu'un jour ils pourraient se battre cote à cote. C'était en tout cas une chose à envisager était donné qu'étant cousin et assez proche l'un de l'autre, ils savaient comme l'autre allait réagir dans telle ou telle situation. Pourquoi ne pas mettre à profit le temps qu'ils ont passé ensemble dans les missions. Finalement, quelque chose de bien se sera passé durant cette longue et banale journée qu'à passer la rose.

« Je suis très contente pour toi, depuis le temps que tu attendais ça. »

Annonça la demoiselle aux yeux étrangement multicolore alors que son cousin commença à tousser, pris d'une quinte de toux, inquiète la demoiselle le regarda sans trop savoir quoi faire et la quinte de tous n'allait pas en s'arrangeant puisqu'elle pris rapidement de l'ampleur. C'est la que la jeune Uchiwa se demanda s'il ne lui avait pas mentit sur ce qu'avaient dit les médecins ou alors s'il lui avait tout dis. Une chose est sûr, il pouvait enfin aller en mission et faire partie d'une team, mais la rose sentait que le jeune homme âgé de 15 ans lui cacher quelque chose de grave, mais elle n'ira rien chercher, elle ne lui demandera rien puisque s'il ne lui a pas dit, c'est probablement pour une raison. Un manque de confiance peut être de la honte ... C'était difficile pour la demoiselle de comprendre le pourquoi du comment il n'avait rien dit, du pourquoi il cachait des choses, mais une chose était sûr, la demoiselle aussi caché bien des choses qu'elle ne voudrait pour rien au monde que le monde sache, c'est pour cette simple et bonne raison qu'elle ne lui demandera rien .

Le jeune homme communiqua son besoin de s’asseoir et aussitôt la demoiselle tourna la tête un peu partout afin de trouver un banc ou s’asseoir, mais Mugetsu avait été plus rapide qu’elle. Après quelques secondes ou meme peut être quelque minutes, la toux de son cousin s’arrêta petit à petit et il se força à sourire alors qu’une larme, probablement une larme du à la douleur ou au fait de ne plus pouvoir respirait, perla sur sa joue. Se baissant lentement à sa hauteur, Kokuryuu glissa sa main sur la joue du jeune homme, lui essuyant cette même larme en le regardant dans les yeux .

- Ne te force pas à sourire. Tu as le droit de pleurait, de crier ta douleur…

Dit-elle en souriant légèrement avant de s’asseoir près de lui sur le banc en levant la tête vers le ciel, avait de sortir de sa poche un petit paquet beige qu’elle tendit à son cousin sans le regarder. A l’intérieur se trouver un pendentif représentant une flamme…

« Pour toi… » articula la jeune Shinobi.


○ 5 Roses ○



Dernière édition par Kokuryuu Uchiwa le Ven 12 Nov - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-kaerizaki.forums-actifs.net
Uchiwa Mugetsu
Genin de Hi No KuniGenin de Hi No Kuni
avatar♦ Messages : 74
♦ Date d'inscription : 06/11/2010
♦ Age : 26
♦ Localisation : » Hi no Kuni.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Mar 9 Nov - 5:33





▲ Uchiwa Mugetsu & Uchiwa Kokuryuu ▲

Oui, il était effectivement heureux de pouvoir reprendre une vie normale, son ancienne vie de Shinobi ou plutôt de Genin. Sa vie s'était écroulé tout aussi rapidement qu'il était devenu Genin, ce qui avait considérablement... Perturbé et ralentit ses ambitions démesurées. Mais maintenant tout ça c'était du passé, il pouvait aller de l'avant et continuer, ses rêves allaient enfin pouvoir se réaliser ou tout du moins il allait pouvoir tenter de les réaliser en s'en donnant les moyens. Kokuryuu semblait heureuse d'entendre que son cousin allait pouvait enfin reprendre la ou il en était resté et que l'Hokage lui même l'avait autorisé à rejoindre une nouvelle équipe. Mugetsu se fichait des personnes avec qui il serait dans son équipe, car il était certain qu'ils seraient des personnes sympathiques avec qui il pourrait s'amuser, devenir ami et faire des missions le plus sérieusement possible. Sa cousine étant du même rang que lui à cause de certaines choses dont il ignorait l'existence mais s'en doutait, le jeune garçon espérait se retrouver avec elle. Après tout, lorsqu'ils étaient enfant, ils s'étaient souvent affrontés tous les deux et avaient une certaine... Expérience entre eux. Une complicité acquise à force de s'entrainer durant de longues heures.

Bien qu'il y avait eu sa sœur pour l'entrainer, il avait eu aussi Kokuryuu comme « adversaire » durant ses entrainements. Ils apprirent à utiliser leurs Sharingan ensemble... que de bon moment... Qui repartirent dans les tréfonds de la mémoire du jeune garçon par une crise de toux phénoménal qui l'empêcha de réfléchir ou même de penser calmement pendant une longue minute. Sous l'effet de la force et de la douleur de la contraction forcée de ses muscles, quelques larmes perlèrent sur ses joues.

Ça faisait mal... Sa cousine ne tarda pas à se baisser vers lui pour essuyer la larme qui coulait sur sa joue tout en le regardant dans les yeux pour lui dire avec sincérité qu'il n'avait pas à se forcer pour sourire et que au contraire, il pouvait pleurer ou bien crier comme il le voulait face à elle. Un petit sourire et voilà qu'elle s'asseyait à côté de lui. Mugetsu laissa échapper un petit hoquet, s'empêchant de laisser échapper de nouveaux sanglots. Restant silencieux, sa cousine se pencha en arrière pour regarder le ciel et lui tendit. Utilisa sa main pour sécher ses larmes, le garçon prit l'objet dans ses mains tout en remercia sa cousine aux cheveux roses. Tout en ouvrant le cadeau, sa bouche forma un « o » lorsqu'il vit le pendentif représentant une flamme. La flamme de la volonté de Konoha, la flamme de l'espoir ?! Il pouvait y avoir tellement de possibilité, mais il était très surpris... et agréablement heureux que sa cousine lui offre un cadeau.


« Merci Kokuryuu-Chan... Mais c'est bien pour moi ou c'était pour quelqu'un d'autre?! Je suis gêné, je n'ai rien pour toi... »

Il se tourna vers elle qui était toujours en train de regarder le ciel. Les genoux sur le banc, il se redressa et offrit un bisous sur la joue de sa cousine qui savait toujours quoi faire pour lui faire plaisir. Il prit le pendentif entre ses petits doigts et le fit tourner devant ses yeux. Il trouvait ce pendentif magnifique et avait du mal à en détacher les yeux. Cela faisait longtemps qu'on ne lui avait pas fait un aussi beau cadeau et le jeune garçon se devait de lui en offrir un en retour. Mais quoi ?! La était la question, il n'avait rien en sa possession qui pouvait faire office de cadeau. Du moins, en faisant l'inventaire de ses affaires, il eu un petit sourire. Il avait effectivement quelques choses à lui donner en échange. Quelque chose sur laquelle il avait longuement travailler sur son lit de mort.

« Tu sais, quand j'étais tout seul, je ne pouvais pas faire grand chose, lire était intéressant, mais parfois cela devenait barbant. Ne pouvant pas m'entrainer à cause de mon corps meurtrie, j'ai tout simplement travaillé sur la maîtrise de mon chakra et de mon affinité. »

Le garçon posa sa main sur son étui à Kunai et Shuriken. Il se redressa finalement et ouvrit le garde arme avant d'en sortir un Kunai des plus étrange. Au lieu d'avoir une seule lame, il y en avait trois. La principale comme tous les Kunai et deux autres plus petits qui partaient à quarante cinq degré. D'une forme étrange, il n'y avait pas de tissus comme sur les armes standards et on pouvait y voir l'emblème du clan Uchiwa. La couleur quand à elle était noire, totalement noire et non gris comme la plupart des autres armes. Il passa son doigt dans le trou en forme de cercle tout en le faisant tournoyer. Laissant son chakra s'y déverser, une petite teinte rougeâtre apparut tout autour de larme avant de disparaître.

« C'est un Kunai de Chakra que j'ai spécialement forgé avec mon Chakra et de mon affinité. J'en ai deux, mais j'aimerais te l'offrir ! Il pourra t'aider lors des missions ! »

Il attrapa l'arme par la pointe et la tendit à sa cousine pour qu'elle puisse la prendre par la garde. Si sa création pouvait aider sa cousine d'une quelconque façon, il en serait tellement heureux ! Il n'avait pas fait grand chose depuis ces deux ans, mais après avoir lu tellement de livre et s'être exercé, il été content de ses créations puissent se rendre utile.








« Impossible est un mot que je ne dis jamais. »
▬ Third Flower ▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokuryuu Uchiwa
Dragon de feu
The Angel Of Hell
Fondatrice
Dragon de feuThe Angel Of HellFondatrice
avatar♦ Messages : 153
♦ Date d'inscription : 30/10/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Au fin fond de l'enfer.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Ven 12 Nov - 10:18


Offrir un présent à son cousin était une chose qu'elle avait envie de faire depuis quelques temps maintenant, mais elle n'avait pas vraiment d'idée sur les goûts du jeune homme, de ce fait il lui avait été difficile de trouver quelque chose pourrait plaire à l'Uchiwa. Une arme ? Un bijou ? Autres choses ? C'était finalement sur le bijou que la rose c'était rabattue. Passant part hasard dans la rue commerçante de Konoha, Kokuryuu c'était arrêté en face d'un vendeur de pendentifs et un collier avec un pendentif en forme de flamme avait rapidement attiré l'attention de la demoiselle qui s'était empressé de l'acheter pour l'offrir à son cousin adoré.

Tournant la tête vers son cousin alors qu'il déballait le cadeau, elle afficha un largue sourire en voyant les lèvres de Mugetsu former un « o » , il semblait quelque peu surpris, pourtant c'est plus que normal d'offrir quelque chose aux gens qui nous sont chères. Malgré le fait que le jeune homme semblait surpris, il semblait aussi heureux de recevoir un présent de la part de sa cousine.

Kokuryuu glissa ses mains sur ses cuisses en tournant de nouveau la tête vers le ciel qui se couvrait lentement de nuages sombres, noirs. Sentant une légère pression sur sa joue, elle tourna la tête vers son cousin qui venait de lui embrasser le visage ce qui lui arracha un léger sourire. Elle était très contente de savoir que ce pendentif lui plaisait, elle avait eu peur que cela ne lui plaise pas et qu'il le jette ou autre.

« Tu sais, quand j'étais tout seul, je ne pouvais pas faire grand chose, lire était intéressant, mais parfois cela devenait barbant. Ne pouvant pas m'entrainer à cause de mon corps meurtrie, j'ai tout simplement travaillé sur la maîtrise de mon chakra et de mon affinité. »

Annonça le jeune homme alors que Kokuryuu le regarde et l'écouter avec attention, il est vrai que pendant deux années à ne rien faire si ce n'est lire et regarder le ciel en restant allonger dans son lit pouvait être barbant, il faut l'avouer. Je ne sais pas comment la rose se serait débrouillé, mais je crois qu'elle n'aurait pas tenu longtemps, elle aurait surement craqué, son désir de s'entraînait pour devenir le plus puissant ninja de son pays aurait repris le dessus sur elle. Kokuryuu le regarda poser sa main sur son garde armes alors qu'il se redressa finalement pour sortir un kunai de l'étui, une arme assez étrange pour être franc. La jeune femme pencha la tête sur le coté et regarda l'arme longuement, elle ne l'avait jamais vu jusqu'à aujourd'hui. La demoiselle regarda Mugetsu jouer avec la lame qui devait rouge au contact du chakra et sourit en se levant lentement.

« C'est un Kunai de Chakra que j'ai spécialement forgé avec mon Chakra et de mon affinité. J'en ai deux, mais j'aimerais te l'offrir ! Il pourra t'aider lors des missions ! »


Dit-il en attrapant la lame par la pointe en la tendant vers la rose alors qu'elle l'attrapa doucement, un sourire aux lèvres. À vrai dire, cela la touchée énormément qu'il lui offre quelque chose, en fait... Elle n'avait jamais reçu de cadeau... Elle contempla longuement la lame avant de la ranger et de prendre son cousin dans ses bras délicatement en guise de merci ...

« J'en prendrais grand soin. Merci Mugetsu . »

Dit-elle en le lâchant enfin pour ne pas trop l'étouffait. Elle n'avait pas l'habitude de se conduire de la sorte, mais il faut la comprendre puisqu'elle venait de recevoir pour la première fois de sa vie un cadeau, qui plus est , un cadeau de son cousin . Souriant légèrement elle regarda le parc se vider et le ciel s'assombrir, la nuit était tombée et les gens se préparer à rentrer chez eux...

« Je t'invite manger des ramens?!


Proposa-t-elle en fixant le jeune homme en souriant doucement. Les ramens c'était un peu comme...Le cerise sur le gâteau , du moins pour Kokuryuu qui en mangeait dès qu'elle en pouvait, et jusqu'à aujourd'hui, elle en avait toujours manger seul...

Spoiler:
 





○ 5 Roses ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-kaerizaki.forums-actifs.net
Uchiwa Mugetsu
Genin de Hi No KuniGenin de Hi No Kuni
avatar♦ Messages : 74
♦ Date d'inscription : 06/11/2010
♦ Age : 26
♦ Localisation : » Hi no Kuni.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Lun 15 Nov - 4:55





▲ Uchiwa Mugetsu & Uchiwa Kokuryuu ▲

Le cadeau qu'elle venait de lui offrir lui fit tellement plaisir qu'il se le mit autour du coup. La flamme au niveau de son torse. Il était content que sa cousine prenne soin de lui, elle l'avait déjà fait pendant ces deux longues années ou il était resté emprisonné dans son lit, incapable de bouger jusqu'à la cuisine pour chercher de l'eau afin de boire. Non, ça avait été l'enfer et heureusement que les membres de son clan étaient venu lui rendre visite et tout particulièrement Kokuryuu. Même si sa sœur était toujours présente et qu'il l'aimait du plus profond de son cœur, il était content de sa grande cousine vienne lui rendre visite pour s'amuser avec lui de temps à autre. Enfin, c'était plutôt régulier ! Mais il ne s'en plaignait pas ! Ca non ! Il était tellement heureux quand elle débarquait dans sa chambre, c'était une vrais bouffée de chaleur. C'est pour cela qu'il lui offrit un de ses précieux Kunai. C'était quelque chose de très spéciale qui lui avait demandé énormément de temps et de chakra. Il était certain que cela lui serait utile dans de nombreuses situations. Un Kunai qui peut trancher et bruler tout ce qu'il touche à l'aide de la bonne dose de chakra. Il n'y a rien de mieux non ?! Ca peut sortir de certaines situations non désirables. La belle lui fit un câlin pour le remercier, le prenant au dépourvut, mais il ne la repoussa pas le moins du monde. Il aimait ce doux contact et puis... ca lui faisait du bien après tout. Elle le remercia, lui promettant qu'elle s'en occuperait bien. Elle le relâcha finalement, laissant apparaître le sourire du jeune garçon tout amusé. La demoiselle lui proposa finalement d'aller manger des Ramen. Non, elle l'invitait ! Encore mieux. Le sourire de Mugetsu s'élargit. Il bondit à son tour sur sa cousine. Il lui fit un nouveau bisous et retomba sur ses pieds, la délivrant.

« J'accepte ! Mais je dois aller prévenir papa & maman … Sinon ils vont s'inquiéter. Viens ! »

Il prit la main de sa grande cousine et l'entraina loin du petit parc. Quelques rues plus loin, ils arriva devant sa demeure, ouvrant le portail, il invita sa cousine à la suivre à l'intérieur ou ses parents étaient en train de prendre le thé dans le jardin. Il s'approcha d'eux avec un grand sourire et leur dit que sa cousine l'invitait à manger en ville pour la soirée. Il demanda bien évidement ma permission à ces derniers qui acceptèrent bien évidement, saluant la nouvelle venue, leur nièce pendant que le jeune garçon filait dans sa chambre pour déposer son sac. Les parents discutèrent quelques instants avec leur nièce avant que Mugetsu ne revienne à la charge. Quelques ryôs discrètement glissés dans l'un de ses sacoches. Il fit la bise à ses parents et quitta la demeure avant de se retrouver dans la rue.

« On va manger ou !? J'espère que tu as de quoi payer, parce que ca fait longtemps qu'on m'a pas payé de ramen ! »

Citation :
Désolé aussi ! Vraiment pas l'inspiration ni le temps d’ailleurs >.<








« Impossible est un mot que je ne dis jamais. »
▬ Third Flower ▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokuryuu Uchiwa
Dragon de feu
The Angel Of Hell
Fondatrice
Dragon de feuThe Angel Of HellFondatrice
avatar♦ Messages : 153
♦ Date d'inscription : 30/10/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Au fin fond de l'enfer.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   Mar 16 Nov - 5:47


Kokuryuu avait très envie de faire plaisir à son cousin maintenant qu'il pouvait vivre normalement, après tout, c'était normal de sa part. Tout sourire la rose regarda son cousin bondir à son cou avant d'embrasser sa joue une seconde fois pour la journée pour finalement la lâcher en se reculant. La rose aimé beaucoup le contacte avec Mugetsu, cela lui donné une impression de chaleur, puis la peau de son cousin était douce aussi et il faut dire que la rose n'a pas tous les jours la chance de toucher les autres...

« J'accepte ! Mais je dois aller prévenir papa & maman … Sinon ils vont s'inquiéter. Viens ! »

Sur ces mots, le jeune Uchiwa attrapa la main de Kokuryuu avant de l'entraînait loin du petit parc. Plusieurs rues plus loin, ils s'arrêtèrent devant la demande de Mugetsu ou plutôt de ses parents, une belle demeure il faut l'avouer, c'était loin de ressembler à la petite maison de Kokuryuu et ce n'était clairement pas le même luxe...Mugetsu ouvrit le portail avant d'entrer dans la maison du jeune homme pour se rendre dans le jardin ou se trouver les parents de son cousin. Elle resta silencieuse et droite, sans trop bouger, voir des gens de sa famille la mettaient parfois mal à l'aise, après tout c'est normal dans le cas de Kokuryuu. La rose regarda son cousin filer dans sa chambre et tourna la tête lentement vers son oncle et sa tante en se forçant à sourire légèrement alors qu'ils entamaient la discussion en demandant où elle en était aux niveaux des entraînements. Kokuryuu regarda les deux personnes plus âgées qu'elle et leur annonça que tout se passer à merveille, qu'elle passait ses journées à s'entraînait en attendant que les teams soit formées, précisant qu'elle languissait fortement de pouvoir partir en mission en groupe...Voyant Mugetsu revenir, elle salua son oncle et sa tante et suivi son cousin à l'extérieur de la demeure en fixant comme d'habitude le ciel, ce qui lui portera un jour malheur puisqu'elle ne regarde pas où elle marche pendant ce temps passer à contemplait le ciel de ses yeux sensibles à la lumière trop puissante.

« On va manger ou !? J'espère que tu as de quoi payer, parce que ca fait longtemps qu'on m'a pas payé de ramen ! »

Demanda le jeune Uchiwa alors que Kokuryuu tourna lentement la tête vers lui. Là où il irait manger ? Simplement chez Ichiraku, enfin, dans le petit restaurant que les descendent de cet homme. Les ramens y était toujours aussi bon et bien cuisiner et le prix était abordable. Sortant des quartiers résidentiels des Uchiwa la rose pointa du doigt l'enseigne du restaurant en question.

« Chez Ichiraku... Les ramens là-bas sont très bons, puis ne t'inquiète pas, si je t'invite c'est que je sais que j'ai suffisamment d'argent pour . »

Dit-elle en étirant ses lèvres doucement histoire de lui offrir un joli sourire dont elle avait le secret. À regardait de plus près, la rose souriait qu'à son cousin, sa famille pour la plupart ne l'a considéré pas comme une Uchiwa, mais plutôt comme un monstre, sauf son oncle et sa tante qu'elle adorait même si elle se trouvait gêné devant eux. Entrant dans le restaurant en s'installant ensuite sur un des tabouret, elle posa ses mains sur le comptoir en observant le menu rapidement .

« Je vais prendre des ramens au porc et toi Mugetsu ?! »

Demanda-t-elle gentiment en tournant la tête lentement vers lui.



○ 5 Roses ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-kaerizaki.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Ceux qui vivent sont ceux qui luttent. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto : Sekai Kaerizaki :: » Les Pays ღ :: » Hi no kuni ღ :: » Quartiers du clan Uchiwa ღ-
Sauter vers: