AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Naruto : Sekai Kaerizaki recrute 2 administrateurs & 2 ou 3 modérateurs.
Vous êtes intéresser ? Rendez-vous >ici<

Partagez | 
 

 Une demoiselle bien mystérieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanako Kokoro
Genin de Mizu No KuniGenin de Mizu No Kuni
avatar♦ Messages : 20
♦ Date d'inscription : 05/11/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Dans un monde qui n'appartient qu'a moi

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Une demoiselle bien mystérieuse   Sam 6 Nov - 8:37

Présentation de Kokoro Kanako
Toujours gardé l'esprit libre, gardant en tête mon but fixé tel est mon nindo

→ Nom & Prénom :
Kokoro Kanako
→ Age :
18 Ans
→ Sexe :
Une jeune demoiselle, cela ne peut être que féminin ♥
→ Ses Passions :
Rêvé, être avec sa meilleure amie ♥ S' entrainé encore et toujours, espionner les camps adverses 8D
→ Ses Phobies :
Perdre sa meilleure amie avant même de l'avoir affronter pour être mizukage, d'être toute seule dans le noir, puis... Peur de tombé amoureuse ~ ?
→ Ses Buts :
Devenir mizukage après avoir affronté sa meilleure amie.
→ Son mental en quelques mots :
Mystérieuse, sadique, courageuse, curieuse, perverse (très légèrement), coquine, gourmande, froide au premiers abords...
→ Son village :
Mizu no Kuni
→ Le perso sur votre avatar :
Mato Kuroi - Black rock shooter


Histoire de Kokoro Kanako

«-Dans un monde où tout est noir ou blanc, il faut bien un début et une fin. Et on ne sait jamais quand cela à lieu, pourtant on se dit qu'un jour, tout va changer, et on pourra enfin voir la paix dans ce monde de souffrance et de tristesse, mais également de joie et de bonheur. Mais à quoi bon penser ou se dire quoi que ce soit, qui ne se réalisera sans doute jamais ? Tout cela va si vite, ce n'est qu'une vie après tout. Et pourtant, on a l'impression de ne jamais voir la fin.»

Née dans une famille japonaise comme les autres, on ne peut pas vraiment dire que la demoiselle a vécut dans le bonheur. Comme presque tout les ninjas pour être sincère non ? Néanmoins, le passé de cette demoiselle n'est sans doute pas choquant pour certain, ou peut être que si pour d'autres. Enfin, si je pars dans les détails, on n'en verra jamais la fin.
En effet, avant même la naissance de la jeune femme, son père était parti en mission que lui avait donné le mizukage actuel. Pourtant, quand est née Kanako, son père qui aurait du rentrer le jour d'avant. N'avait pas refait apparition, on racontait qu'il était soit encore en mission, ou bien il aurait périt lors on ne sait où. Mais la vérité n'est jamais arrivé aux oreille de la mère de la petite, et Emiko qui n'est que autre la mère de Kanako, n'a jamais revu son mari... Elle éduqua seule sa tendre fille, jusqu'à ce que Kanako eu ses trois ans. Car la jeune femme avait fait la rencontre d'un homme dont le nom était Izumi, Izumi Harashi pour être précise. Elle s'entendait à merveille avec cet homme qu'elle finit par partir vivre avec lui, en emmenant avec elle Kanako, et comme il le lui avait annoncé avant, ce dernier avait également une fille du nom de Kana. Etrangement, la petite Harashi, avait également trois ans à cet époque, elles étaient toutes les deux née le même jour et la même année, pour une coïncidence c'était une coïncidence, et pas qu'une petite, en effet, née le même jour, même année, en plus, elles ont presque le même prénom, et puis, un père et une mère décédé.

On peut vraiment dire que ces deux jeunes filles n'ont pas vraiment eu de chance, de ne jamais avoir rencontré l'un de leur parents, pourtant, elles étaient heureuse, lors de leur fête d'anniversaire, la journée était vraiment magique pour les deux enfants, ces moments passés, sont à jamais gravé dans leurs esprits, pourtant, même si les années passèrent encore et toujours.

Un jour, vers l'âge de huit ans, quand Kanako était rentré plus tôt de l'académie, elle chercha dans toute la maison Kana qui n'était pas allé à l'école ce jour-là. Une fois arrivé à l'étage, elle entendit des bruits bizarre qui provenait de la chambre d'Izumi et d'Emiko. Trouvant cela assez suspect, surtout que sa mère était partie en mission le matin même pour trois jours. Elle entre-ouvra légèrement la porte qui avait produit un grincement strident, elle put donc alors apercevoir l'autre demoiselle, se faire violer par son propre père. Elle ouvrit en grand la porte, écarquillant les yeux en voyant ça, étant toute tremblante, elle le regarda surprise, n'en revenant pas. Déglutissant doucement, elle se recula d'un coup, tombant au pied du mur en face de la porte de la chambre, elle posa alors ses mains sur ses oreilles, pleurant doucement. Elle se mit à hurler d'un coup dans la maison, avec pour seul mot «Non». L'homme qui était en train de violer sa fille, n'avait même pas entendu Kanako qui avait ouvert la porte, il la regarda surprise, il s'était vite vêtit d'un simple vêtement, s'approchant rapidement de la demoiselle avec un sabre. Kana qui était consciente pendant qu'elle s'était fait violé, elle regarda son père allé vers la jeune demoiselle

«
- KANAKO ! Cours !!!»

A peine, après que la petite Harashi avait crié cela, la jeune Kokoro rouvrit ses yeux pour regarder Izumi, qui avait sortit le sabre de son fourreau, il lui mit un grand coup au niveau de l'oeil droit, ne touchant pourtant pas l'oeil même, mais juste au-dessus et en dessous. Commençant après à la battre, en lui donnant plusieurs coups dans les côtes ou autre, tendis qu'elle pleurait et gémissait de douleur, même si dans ses larmes il n'y avait pas que le liquide transparent, mais aussi des larmes de sang. Dans un seul but, voulant qu'elle comprenne qu'elle devait se taire, et mentir à sa mère.

«-Il s'est rien passé ! Oublie ! Oublie !!!»

Au retour de la mère le troisième jours, elle avait remarqué que sur l'oeil de sa propre fille il y avait un cache-oeil, en même temps me direz-vous, ne pas voir quelque chose d'aussi frappant à l'oeil nu, est sans doute hallucinant. Pourtant, son mari, lui avait complètement mentit, que la petite Kanako garderait ça juste temporairement du à un accident à l'Académie. Kana elle, n'avait absolument rien révélé non plus, qu'elle se soit fait violé par son père, ainsi qu'elle soit témoin dû comment que Kanako avait été blessé à l'oeil. Les deux demoiselles se renfermaient peu à peu sur elle, surtout Kanako, après s'être fait battre par son beau père, cela l' écoeurait de se dire qu'elle vivait sous le même toit que lui. A chaque fois, elle lui lançait un regard noir de ses yeux bleu profond, pour être sincère, elle voulait se venger, mais la vengeance est un plat qui se mange froid n'est-ce pas ?

C'est six ans plus tard, à l'âge de quatorze ans, que les deux demoiselle révéla la vérité à leur tendre mère, que Kana s'était fait violé car elle ressemblait vraiment de trop à sa mère. Et que Kanako s'était fait battue, pour gardé le silence. Horrifié par cela, Emiko prit les deux jeunes filles sous son aile, quittant aussi la maison de son mari, pour retourner dans sa maison d'avant, quand elle était seule avec sa fille. Izumi lui, sombra dans l'alcool et la drogue qu'il en mourut deux ans après, parce que sa femme l'avait quitté. Les soirs de pleine lune, les deux jeunes filles se retrouvait souvent sur le balcon de leur chambre, après avoir pris une bonne douche chaude, recouvert toute les deux d'un draps de bain. C'est un de ces soirs, que Kanako avait pu enfin retrouver le sourire.

«-Kana... Cela te dit, qu'on fasse tout pour devenir les meilleures dans l'académie, pour ensuite se confronter un jour ou l'autre, pour devenir Mizukage ?»

«-Oui, bien sur, cela me va parfaitement. Promis ?»

Elle se tourna doucement vers elle, pour ensuite se faire une poignet de main de confiance, en hochant toutes les deux la tête, la brunette aux yeux bleu, alla coller son front contre celui de sa soeur.

«-Promis !

Après cela, la soirée se termina tranquillement, chacune s'endormaient dans leur lit, pourtant Kanako, elle, avait son regard plongé dans le plafond au dessus-d'elle, pour simplement dire en fermant les yeux. «Promis»

C'est quatre ans après que les deux jeunes filles étaient devenue un peu plus forte, Kanako s'était fait forgé un sabre qu'elle ne quittait plus d'une semelle, contrôlant aussi à la perfection son ninjutsu qui n'est qu'autre le marionnettiste. Mais c'est aussi dans ces zones là, que leur village se fit attaqué par l'Akatsuki en personne, leur mère voulant les protégé alla confronter ces ninjas pour les terrasser de la ville, à la place de cela, ces derniers mirent le feu à toutes les maisons, tuant tout le monde sur leur passage, pourtant, les deux survivante, ne sont que Kanako, et Kana, notre brunette elle, cherchant un peu partout le corps de sa mère, qu'elle n'avait pas retrouvé avant plusieurs heures. Elle balaya toutes les ruines des maisons, pourtant, elle se fit attrapez par le bras, sursautant sur le coup, pensant que c'était peut être encore un Akatsuki : mais c'était juste Kana. Elles cherchèrent toute les deux, et trouva enfin le corps de leur mère, déjà sans vie. Une rage coulait au fond de Kanako, voulant à tout pris se venger, sa soeur l'interpella alors, quand elle commença à partir des débris.

«-Kanako ! Attend, qu'est-ce que tu compte faire, et notre promesse alors ? Tu l'oublie ?»

«-Je ne vais pas resté là, à ne rien faire, ta promesse je ne l'ai pas oublié, mais, ces akatsuki... Vont le regretter, c'est moi qui te le dis.»

Elles commencèrent à partir toutes les deux, ayant toujours dans leur esprit devenir mizukage, ainsi que de venger leur mère, même si elles savent que cela va être dur.



Physique de Kokoro Kanako

-Par où commencé ? Et surtout que vous dire ? la la.. Je vais pas vous racontez ma vie, surtout que c'est sur le physique de cette chère Kanako qu'on s'intéresse. Devrais-je simplement vous décrire son physique ? Oui je devrais, son code vestimentaire, je vous le décris après, voulez-vous ? Hum.. Je me rappelle assez bien le premier jour que je l'ai vu, quand on me l'a fais voir pour la première fois, ce n'était encore qu'une enfant ! On me l'avait emmené pour son premier examen avec moi, histoire de voir si elle n'était pas une pouilleuse voyez-vous ? C'était une belle après-midi de prin.. Hum.. en fait il pleuvait, et il faisait pas beau du tout, surtout que c'était au mois d'automne. (Oui bon je m'égare.) Ce bout de chou me regardait avec des yeux peureux et mouillé. (bah oui, elle était passé sous ce déluge qui avait duré longtemps en plus ! Elle allait pas être sec.). Je l'aurai croqué sur place, si un de mes collègue ne m'en aurait pas empêcher grrr.. Mais comprenez-moi ses yeux sont simplement magnifique ! Je ne sais pas vraiment la couleur, personne pourrait vraiment le dire, à vrai dire, je pencherais plus sur l'azur. Mais à la lumière ils possèdent d'autre couleurs... C'est tellement captivant, si envoutant, si transportant. Oui bon euh.. je m'égare là.. C'est surtout quand on la regarde dans les yeux, le pauvre chou elle rougit d'un coup ! C'est tellement.. indescriptible, je n'arrive pas à trouvé les mots. Le regard de cette jeune femme est fabuleux, littéralement hypnotisant ! Hum, je divague, non ?

Elle a la peau assez claire, tout à fait pâle en fait, on pourrait croire que c'est une poupée en porcelaine. C'est très joli à regarder (et à toucher surement huhu). Bref, je l'ai donc examinée comme on me l'avait demander, vous savez le rituel, tensions, inspection, et cetera et cetera. Elle mesure exactement un mètre soixante-douze, pour cinquante-six kilos. Ni en sur-poids, ni en sous-poids, bien formée, je dois l'avouer. Ses cheveux sont impeccables ! D'un bleu-violet magnifique, frôlant légèrement ses frêles épaules, ils sont vraiment très long, attaché end eux couettes, ils tombent vraiment bas. Très doux, très beaux, aucune pellicule, aucun poux. Elle doit en prendre un grand soin, et ils sentent vraiment bons. Je pense que vous l'avez déjà deviné, cependant, je dois le dire. Elle est très belle. Ses traits sont très bien dessinés, et ses lèvres... On les dévorerait ! De jolies joues qui vont comme je vous l'ai dit qui rosies quand on la regarde droit dans les yeux, c'est si touchant qu'on pourrait même en rire, mais il ne faut pas la chercher car la belle peut être terrible ! Et oui ne jamais se fiez aux apparences, elles sont souvent trompeuse, on vous l'a sans doute déjà dit au moins une fois dans votre vie non ? Si ce n'est pas le cas, mettez-vous au parfum.

Elle a de jolies formes, quand je la regardais s' entrainé dans différent domaine, surtout avec des armes, je regardais particulièrement toutes les parties de son corps, y compris son dos, il est particulièrement creux quand elle fait différents mouvement, c'est surprenant. Oui, surprenant, mais surtout très intéressant, et oui, cette petite est très intéressante, je suis tout de même fière que ce soit moi qui l'es examinée ! Même si sa peau est sans doute agréable au toucher, je ne vous l'ai pas encore dit, mais son odeur est... exquise ! Ce qui nous donne vraiment envie de la croquer, vous savez comme dans une bonne pomme bien croquante et bien juteuse ! Huuuum.. un délice. Mais si vous n'aimez pas les pommes tout autre fruit est bon à prendre. Ce n'est qu'un exemple après tout... Même si il est certes, qu'elle sent surtout les fruits exotiques, elle a de bon goût la demoiselle.

Son visage ainsi que ses ongles sont très peu couvert d'autre matière chimique, comme le vernis ou bien le maquillage, si elle met du vernis c'est surtout du transparents ou du turquoise, sinon elle n'en met pas. Au maquillage, pas besoin de fard à joues ou encore de fond de tain, du crayon noir, ainsi que du mascara pour que ses yeux ressortent bien et voilà ! Pas besoin d'autres chose, car elle est tout simplement jeune et jolie. Elle a tout ce qu'il faut pour plaire, ou presque, huhu.

Questions vestimentaire :
-Haha, nous y voilà, je vous l'avais dit que j'allais vous en parler, vous voulez sa marque de shampoing ? Dommage, je ne l'ai pas, la belle n'a pas voulu me le dire, en même temps, avec toutes les questions que je lui avais posé, à force ça l'embarrassait, qu'elle avait presque failli faire une fugue, tellement que ça l'énervait et la stressais, enfin l'énervais je ne sais pas, mais certes, ça devait la complexé, mais aussi, il y avait plein de questions vraiment inutiles dans mon ultime questionnaires. En général, tout le temps, en fait, on la voit habillé en noir. Si un jour, il me venait l'idée d'aller voir dans sa garde robe, je n'y trouverais sans doute que du noir, ou du bleu peut être.
Ses vêtements sont assez spécial, elle met surtout des short, ou juste des robes toute simple, en plus d'une longue veste noire avec dans son dos une étoile blanche. Surtout un conseil d'ami, ne jamais la jugez dû à son apparence vous pourrez vous en mordre les doigts c'est moi qui vous le dis.


Derrière l'écran (:


→ Ton prénom :
Huum... Ashi ou Ashou suffira
→ TON AGE :
15 printemps et des poussières
→ Tu vis où ? :
En France ! Dans un trou paumé 8D
→ Comment as-tu découvert NSK :
Par sa belle fondatrice Ryuu ♥
→ Qu'est-ce qui t'as attiré/incité à t'inscrire sur NSK :
Parle à mon cul, ma tête est malade ! Quoi ? Non ce n'est pas ça ? Car j'en avais envie pardi !
→ Le code de validation :


Dernière édition par Kanako Kokoro le Mer 17 Nov - 19:45, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiwa Jikan
Gennin | Dragon pervers
ModérateurGennin | Dragon pervers Modérateur
avatar♦ Messages : 25
♦ Date d'inscription : 05/11/2010
♦ Age : 22
♦ Localisation : In your Ass

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Une demoiselle bien mystérieuse   Dim 7 Nov - 6:12

Bon tout d'abord bienvenue! ♥️

Ensuite, je voulais te prévenir que tu fais beaucoup de fautes, et donc je te conseille de relire et/ou de passer par un correcteur comme: Bonpatron.com, et bien d'autres encores. Ensuite tu te repètes beaucoup et tu fais des appartés bien inutiles alors juste attention, mais fait aussi attention aux petites incohérences, j'espère que mes critiques ne te décourageront pas car ce n'est pas le but! Sinon bonne inspiration pour le reste de ta fiche!

Cordialement le modo pervers! Cool



Ton oeil deviendra mien, quand ton corps sera mien... ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanako Kokoro
Genin de Mizu No KuniGenin de Mizu No Kuni
avatar♦ Messages : 20
♦ Date d'inscription : 05/11/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Dans un monde qui n'appartient qu'a moi

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Une demoiselle bien mystérieuse   Dim 7 Nov - 6:29

Merci,
j'utilise déjà open office, mais faut croire que cela ne suffit pas, je me relirais quand j'aurais le temps.
Sinon, je le dis tout de suite, il est certes que je fais souvent des répétition et je m'en excuse. J'essaye d'en faire le moins possible pourtant...
Quand aux "appartés bien inutiles" comme tu dis, j'ai l'habitude de faire ça, donc désolé si cela te déplait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiwa Jikan
Gennin | Dragon pervers
ModérateurGennin | Dragon pervers Modérateur
avatar♦ Messages : 25
♦ Date d'inscription : 05/11/2010
♦ Age : 22
♦ Localisation : In your Ass

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Une demoiselle bien mystérieuse   Dim 7 Nov - 6:40

J'enlève ce que j'ai dis pour les appartés car chacun son style, donc désolé pour cette remarque désobligeante. Fait attention aux fautes du genre "é" à la place de "er" surtout! Mais aussi aux "N'est en moins" car on dit "Néanmoins", enfin ce genre de fautes assez "graves". Pour ce qui est des répétitions, fait un peu plus attention, mais ce n'est pas le plus grave. Allons bon je divague, je te laisse finir et je passerai voir le résultat final!

Le modo pervers, rien que pour toi! Cool



Ton oeil deviendra mien, quand ton corps sera mien... ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanako Kokoro
Genin de Mizu No KuniGenin de Mizu No Kuni
avatar♦ Messages : 20
♦ Date d'inscription : 05/11/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Dans un monde qui n'appartient qu'a moi

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Une demoiselle bien mystérieuse   Dim 7 Nov - 6:49

Ouai, pour le néanmoins j'avoue que c'est une faute grave °°' Je vais corriger cela tout de suite. >.< Très mal dormi cette nuit donc bon. '--

Un modo pervers rien que pour moi ? x) Rien que ça.. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokuryuu Uchiwa
Dragon de feu
The Angel Of Hell
Fondatrice
Dragon de feuThe Angel Of HellFondatrice
avatar♦ Messages : 153
♦ Date d'inscription : 30/10/2010
♦ Age : 24
♦ Localisation : Au fin fond de l'enfer.

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Une demoiselle bien mystérieuse   Dim 7 Nov - 6:51

Attention, Modo ne veut pas dire CRITIQUER la façon d'écrire des autres. Sinon re-bienvenue a toi ma ashi 3


○ 5 Roses ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-kaerizaki.forums-actifs.net
Kanako Kokoro
Genin de Mizu No KuniGenin de Mizu No Kuni
avatar♦ Messages : 20
♦ Date d'inscription : 05/11/2010
♦ Age : 23
♦ Localisation : Dans un monde qui n'appartient qu'a moi

Carte de Ninja
♦ Points d'expériences:
0/200  (0/200)
♦ Informations:
MessageSujet: Re: Une demoiselle bien mystérieuse   Mer 17 Nov - 5:46

Test Rp


    Il y a plusieurs décennies de cela, on entendait souvent parlé de ces bijuus qualifié de potentiellement dangereux pour tout le monde et surtout incontrôlable et qui semait la terreur à peu près partout, en ravageant tout ce qu'il y avait sur leur passage qui était de potentiellement gênant. Enfin, c'est ce que sois-disant disait les légendes, pourtant, qui a déjà vue un de ces bijuus de près pour ensuite le décrire sans s'être fait tué avant , de plus que les derniers bijuus n'existe plus. Pourtant, tout les ninjas ou presque sont au courant des cinq dragons élémentaires qui sont scellés dans le corps de cinq personnes différentes, vous me direz, si une personne contiendrait les cinq dragons en lui, il serait sans doute invincible à vrais dire, je pense que le plus rare tout de même, c'est de trouver les personnes, en qui ces différents démons ont été scellés, de plus qu'ils sont chacun originaire de chaque pays. Et les humains qui ont en eux un de ces cinq dragons, ne vont sans doute pas le crier sur tous les toits, en effet cela doit être un secret qui ne se révèle pas à toutes les oreilles du coin, souvent on le garde pour soi-même en ignorant presque son existence et pourtant des fois, ce n'est pas plus banal, que de se dire qu'on a une sorte de démon en soit, vous ne pensez pas ? Et bien moi je le pense. Comme j'en possède moi-même un. Ce secret n'est pas un fardeau a porté, ou peut être que si... De plus, quand on a conscience que l'un de ces dragons peut aider l'akatsuki à répandre le mal, cela peut vous faire froid dans le dos. Arrêtons ce blabla inutile et sans doute ennuyant, un peu plus de connaissance sur moi, est surement la bienvenue. Vu que je n'ai jamais vraiment raconté, le secret qui est en moi depuis ces si longues années.


    Dix-huit ans avant, le neuf août.

    Un espoir, une vie, un soupire, une larme... Ce soir-là, on pouvait vraiment dire que ces quatre mots représentent bien ce qui se passait. Les cris, la peur, le courage et la confiance étaient également là, mais encore pendant combien de temps. Plusieurs cadavres se retrouvait sous les piliers de maison qui s'étaient effondrés, oui ce soir-là, beaucoup pensaient que c'était la fin du pays de l'eau. Pourtant, dans une maison encore en état pas très loin, avait la chance d'être encore debout, surtout qu'à l'intérieur de ces quatre murs, naquit une jeune fille aux yeux de saphir. On raconte, encore et toujours, que le père de la petite qui avait naquit dans cette maison était partie de chez soi, pour aller en mission, pourtant, tout était faux, cet homme, Ikuto Kokoro combattait à l'aide de plusieurs juunins, chuunin puis d'autres personnes en-dessous du mizukage, pour terrasser ce qui avait causé tout ce grabuge : le dragon d'eau. Cela avait duré plusieurs heures, ce dragon pouvant cracher des trombes d'eau, balayait tout ce qu'il y avait de nuisible sur son passage, inondant presque tout le village, qui aurait pu se retrouver sous les eaux en très peu de temps. Pourtant, même si les pleurs régnaient, tous voulaient une chose, bloqué ce grand reptile de plusieurs mètres dans un corps minuscule, inoffensif, qui ne serait plus une crainte pour le village. Avec tant bien que de mal, les ninjas se faisaient liquider uns par uns, souffrant beaucoup avec les blessures que leur avait faite le dragon. Ce n'était qu'après de longues heures de patience, que les villageois pu trouver une stratégie : attiré ce grand reptile dans un cul de sac, pour ensuite le scellé le plus rapidement possible sans faire trop de dégâts, même s'il y en avait déjà pas mal. Plusieurs ninjas créaient des trombes d'eau partant du sol jusqu'au ciel, pour empêcher au dragon de bouger pendant un court instant, tentant tout de même de l'attacher avec de grandes chaînes en fer, pour l'immobilise le plus longtemps possible.

    Le souffle de plusieurs personnes étaient en harmonie, ayant tous sur le visage quelque chose qui avait l'air de les inquiéter, se demandant tous, si ce qu'ils faisaient étaient une bonne chose. Un enfant qui venait à peine de venir au monde, se fit alors emmener où était bloqué le dragon, la mère de cet enfant, trop faible pour faire quoi que ce soit, n'avait pas son mot à dire de ce qui se déroulait sous ses yeux. Plusieurs personnes entouraient ce pauvre enfant, qui n'avait strictement rien demandé, voulant faire un sceau sur l'enfant, pour scellé le dragon en lui, le bébé n'arrêtant pas de pleurer, brisait presque tous les tympans des adultes qui l'entouraient, son cri était si aigüe, mais on pouvait sentir la souffrance que ressentait ce pauvre enfant, quand le dragon d'eau se faisait scellé en elle... Oui elle, car l'enfant, n'était que la première et dernière fille qu'eu Ikuto Kokoro, le nom de l'enfant ? Kanako. La journée se termina dans un soupire rassuré, ramenant l'enfant à sa mère, qui était si épuisé, mais surtout rassuré que sa fille aille bien. Son mari lui, n'avait qu'une envie de se cacher, partir, car il s'en voulait que sa fille unique avait dû endurer tout cela à sa naissance.

    L'enfant grandit, ne sachant rien jusqu'à l'âge de ses dix ans, c'était un soir, quand sa mère avait eu le temps d'être seule avec sa tendre fille qu'elle avait pu lui annoncer la nouvelle, plutôt triste, à ce moment-là, elle avait déjà eu l'autre fille du nom de Kana a gardé, qui elle dormait déjà.

    «
    Kanako... Tu ignores encore une chose. Et tu devras à tout prix garder pour toi, ne le dit jamais à Kana. C'est promis ?»

    La petite hocha simplement la tête, en guise de réponse, clignant doucement des yeux, ne sachant pas quoi dire.

    «
    Je t'ai toujours dit que ton père initial était parti en mission, mais cela est faux, après le jour où tu es née, il est partie de la maison, je crois qu'il avait honte... Honte de t'avoir fait souffrir, honte de ce qu'il t'avait fait, seulement quelques minutes après que tu es venue au monde. En toi, tu as un dragon, un des cinq dragons élémentaires. Ton père et d'autres personnes du village, l'ont scellé en toi.»

    Son regard se figea, caché un tel secret à sa soeur, à qui elle ne cachait rien, elle jeta un petit coup d'oeil à la brunette qui dormait profondément, pour ensuite s' approcher d'elle, caressant doucement la joue de cette dernière. «J'aurais tout de même un secret à te cacher, je suis désolé...»



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une demoiselle bien mystérieuse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une demoiselle bien mystérieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto : Sekai Kaerizaki :: Avant tout :: » Parchemin des membres ღ :: » Présentation Terminer ღ-
Sauter vers: